Santé

Pourquoi avoir des frères et sœurs fait baisser le risque d’obésité ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
La revue Pediatrics a fait paraitre une étude qui montre que les enfants qui ont eu un frère ou une sœur lorsqu’ils avaient entre deux et quatre ans ont moins de risque d’être obèses.

L’étude réalisée aux Etats Unis a permis d’analyser l’effet de la naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur sur l’indice de masse corporelle pendant les six premières années de la vie d’un enfant.

Au cours de ces années des mesures ont été relevées à 15 mois, 24 mois, 36 mois, 54 mois et à 6 ans.

Résultat : les enfants qui ont eu un frère ou une sœur entre deux et trois ans, ou entre trois ans et quatre ans, sont moins gros à l’âge de 6 ans. En revanche les autres, sans petit frère ou petite sœur, se sont avérés être atteints d’ obésité trois fois plus.

Quant aux raisons qui expliquent ces observations, rien n’est sûr. Il semblerait que le changement d’alimentation opéré par les parents avec l’arrivée du nouveau-né joue un rôle. Autre explication possible, les enfants seraient poussés à être plus actif. Ils passeraient en particulier moins de temps devant les écrans et au profit de jeux avec le bébé.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre