Santé

Faut-il manger les pommes avec la peau ?

pom

S'abonner au podcast
Lors de la campagne présidentielle de 1995, Jacques Chirac avait frappé les esprits des électeurs avec son fameux slogan « mangez des pommes ». Une incitation logique car la consommation de fruits et légumes est reconnue pour être bénéfique pour la santé, mais il existe depuis quelques années une controverse concernant la peau des pommes. Faut-il l’enlever avant de déguster le fruit ou est-il préférable de manger l’enveloppe de la pomme ?

La pomme est classée en tête du palmarès des fruits présentant une forte teneur en pesticides… suivie de près par la poire. Durant sa culture, une pomme peut avoir été traitée par pas moins de 32 molécules chimiques différentes. Or, les pesticides sont connus pour être néfastes pour la santé. Ils augmentent le risque de développer un cancer, provoquent l’infertilité masculine et peuvent être dangereux pour le fœtus.

Mais la peau des pommes renferme des nutriments indispensables pour notre organisme et éplucher le fruit implique de se priver de nombreux éléments bénéfiques pour notre santé. En particulier, la peau des pommes présente des quantités importantes de quercétine. Cette molécule de la famille des flavonoïdes est connue pour son pouvoir antioxydant. Cette propriété confère à la peau des pommes la capacité de diminuer l’oxydation des lipides présents dans le sang. Ainsi, la quercétine permet de limiter la formation de plaques d’athérome sur la paroi des artères. Ce phénomène, responsable de l’accroissement de la pression artérielle peut conduire à un infarctus du myocarde. La quercétine possède également des propriétés antihistaminiques, aussi manger la peau des pommes permet de soulager les allergies.

La peau des pommes regorge également de grandes quantités de triterpènes. Ces molécules lipidiques sont bénéfiques pour la santé grâce à son pouvoir anti-inflammatoire, anti-allergène, antioxydant et anti-hémolytique. De plus, des études ont montré que les triterpènes réduisaient le cholestérol. Ils contribuent donc à réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Ces molécules auraient également un effet bénéfique sur le fonctionnement du foie.

Manger la peau des pommes contribue à améliorer notre santé, mais pour éviter d’ingérer des quantités trop importantes de pesticides, il faut bien nettoyer les fruits avant de les manger et dans l’idéal, il est souhaitable de choisir des fruits issus de l’agriculture biologique.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre