Sciences

Pourquoi certains fruits flottent ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Avez-vous remarqué que certains fruits, comme les raisins, plongent au fond du récipient d’eau, alors que d’autres, comme les pommes, se maintiennent à la surface? Et saviez-vous que les femmes flottent mieux sur l’eau que les hommes? De tels phénomènes s’expliquent par la composition propre de ces fruits et du corps humain.

Des fruits qui flottent, d’autres non

Le raisin comme la pomme contiennent surtout de l’eau sucrée. Plus dense que l’eau, elle devrait entraîner les deux fruits vers le fond du bol. Alors pourquoi la pomme flotte-t-elle?

En raison des petites poches d’air qui, à la différence du raisin, parsèment la chair de la pomme. Et plus le fruit mûrit, plus l’air s’y insinue. En effet, il s’introduit dans les espaces laissés libres par la croissance ralentie de certaines cellules, vers les pépins ou le noyau notamment.

Ce qui fait couler les agrumes, c’est l’épaisseur de leur écorce. En effet, elle contient une peau blanche remplie d’air. Avec le temps, oranges et citrons flottent moins bien, car leur peau s’affine.

Les femmes flottent mieux que les hommes

Une baigneuse qui fait la planche se maintient mieux à la surface de l’eau qu’un homme. Pourquoi cette différence? Comme pour les fruits, c’est une question de densité.

Or, la densité du corps masculin est plus importante. Cela s’explique par sa composition : il contient plus de muscles et moins de graisse que le corps d’une femme. C’est du fait de ce ratio entre la masse musculaire et la graisse qu’un homme est plus “lourd” qu’une femme et flotte moins bien sur l’eau.

L’origine de cette répartition différente entre la graisse et la masse musculaire est à rechercher dans l’action des hormones sexuelles. Si, chez les femmes, les œstrogènes favorisent la formation de graisse, la testostérone développe plutôt les muscles du corps masculin.

La répartition des tissus adipeux n’est pas non plus sans influence sur la capacité des femmes à mieux flotter que les hommes. En effet, les graisses, qui se répartissent sur la poitrine, les fesses et les cuisses, sont assez bien distribuées sur l’ensemble du corps féminin.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre