Santé

Pourquoi faut-il faire des pauses auditives ?

bruit

S'abonner au podcast
En France plus de 80% des personnes se déclarent gênées par le bruit et les nuisances sonores lorsqu’elles sont au travail, quel que soit le secteur d’activité.

Les open spaces sont particulièrement décriés de ce point de vue. Or il est important de se protéger des nuisances sonores de temps en temps dans la journée car le fait que notre ouie soit sollicitée en permanence génère un stress pour l’organisme,qui peut entrainer à la longue des maux de tête et une certaine irritabilité.

Un des signes de fatigue auditive est la sensation régulière d’être fatigué, l’envie de ne pas parler une fois chez soi, ou la difficulté à comprendre les conversations en fin de journée. Dans ces cas il faut réagir.

Pour répondre à la fatigue auditive, il faut s’imposer des pauses auditives.

Elles consiste à s’isoler au calme absolu, ou au moins relatif, comme en se promenant quelques minutes dans un parc à l’heure du déjeuner, ou en s’isolant dans une salle de réunion vide.

Chez soi il également possible d’améliorer les choses. Une nuit de sommeil d’environ 7h à 30 dB maximum permet au système auditif de rétablir les bons équilibres internes. Malheureusement un tiers des français indiquent devoir couvrir le bruit qui les gênent dans leur habitation. Si vous êtes dans ce cas il faut allonger vos pauses auditives pour récupérer davantage.

Il est par exemple conseillé, si vous le pouvez, de porter des protecteurs contre le bruit lorsque vous travaillez dans un espace partagé.

Ce problème n’est pas à prendre à la légère car on dit que si un individu peut oublier le bruit dont il a souffert,son corps ne l’oublie pas. Cela signifie que même si le surmenage épisodique de l’organe auditif n’a généralement pas de conséquences directement perceptibles, sa répétition se traduit à la longue par une perte sensible et irréversible de l’ouie. Et cela peut apparaitre avec un décalage dans le temps. Ainsi des lésions auditives prononcées peuvent apparaître plusieurs décennies après leurs causes.

Les plus grands risques d’abîmer son audition se trouvent dans les situations où il y plusieurs sources de bruit qui se cumulent. Les moments de silence sont alors trop brefs pour permettre aux cellules auditives de récupérer. Ainsi une personne placée dans un tel environnement avec de multiples sources de bruit, développera des problèmes d’audition même se le seuil critique n’est dépassé que légèrement et brièvement.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre