Santé

Quels sont les effets du bruit sur la santé ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Santé” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Un trafic routier intense et les bruits ambiants qui, notamment dans les villes, constituent un environnement sonore souvent envahissant, ont des effets nocifs sur la santé des personnes qui y sont exposées.

Des troubles auditifs

Un bruit excessif peut d’abord avoir des conséquences sur la qualité de notre audition. L’exposition à une ambiance sonore trop puissante peut endommager certaines cellules de l’oreille interne.

Dès lors, la personne va ressentir certains troubles auditifs. Elle peut ainsi percevoir des acouphènes, ces bourdonnements désagréables qui se produisent en l’absence de source sonore. Ils doivent alerter la personne qui les ressent sur un début de dégradation de son audition.

Des bruits très forts et répétés peuvent également entraîner l’apparition d’une hyperacousie. Ce trouble auditif se traduit par une sensibilité anormale à certains bruits, que les personnes concernées ont du mal à supporter.

Enfin, l’exposition à un bruit excessif peut déboucher, à terme, sur la surdité. Légère ou profonde, elle est souvent irréversible. Il est donc essentiel de consulter un spécialiste avant d’en arriver à ce stade.

D’autres effets nocifs sur la santé

Le bruit n’entraîne pas seulement des troubles auditifs. Il a d’autres répercussions sur la santé des personnes qui y sont exposées.

Il a ainsi tendance à augmenter le rythme cardiaque et la tension artérielle, accroissant ainsi le risque de développer certaines troubles cardio-vasculaires. Par ailleurs, l’exposition au bruit, durant la journée ou la nuit, perturbe la qualité du sommeil.

Au-delà d’un certain seuil de décibels, des bruits persistants et réguliers provoquent des insomnies et dérèglent les cycles du sommeil.

Le bruit est également une source de stress et de tension nerveuse pour la personne qui le subit. Un environnement sonore inadéquat peut aussi avoir un impact sur la santé des enfants. Dès le stade utérin, l’ouïe du fœtus, très sensible, peut être altérée par la perception de certains bruits.

Plus tard, l’apprentissage de l’enfant peut être perturbé par l’exposition à des bruits parasites. Ils peuvent en effet retarder son développement cognitif. Des enfants gênés par le bruit, durant la phase d’acquisition des savoirs fondamentaux, peuvent avoir plus de mal que d’autres à parler ou à lire.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre