Voyage

Pourquoi faire de la trottinette à Singapour est risqué ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Singapour, l’usage de la trottinette vient d’être limité à certaines voies. Cette mesure a été prise par les autorités de la cité-État dans un souci de sécurité, notamment pour les piétons. Les contrevenants s’exposent à de fortes amendes, voire à des peines d’emprisonnement.

Des véhicules devenus dangereux

Adeptes des nouvelles technologies, les habitants de Singapour avaient été parmi les premiers à adopter la trottinette électrique pour leurs déplacements.

Certains d’entre eux n’ont cependant pas tardé à déchanter. En effet, la circulation anarchique des trottinettes sur les trottoirs ou dans les rues a provoqué de nombreux accidents.

Parfois imprudents, les conducteurs de ces engins ont causé des chutes, blessant des piétons. Une collision entre une trottinette et un vélo a même entraîné le décès du cycliste.

En voulant recharger leurs trottinettes électriques aux bornes prévues à cet effet, certains utilisateurs ont également déclenché des incendies.

Une sévérité accrue

Tous ces incidents, parfois graves, ont fini par lasser la patience des habitants de Singapour, fatigués de devoir raser les murs pour laisser passer des trottinettes lancées à vive allure.

Les autorités ont d’abord privilégié les actions de prévention. Elles ont essayé de faire de la pédagogie, rappelant aux conducteurs de trottinettes des règles de prudence élémentaires et le respect dû aux piétons et aux usagers de la route.

Ces méthodes de persuasion n’ayant guère d’effet, les pouvoirs publics ont décidé d’user de la contrainte. Ils ont commencé par interdire l’usage de la trottinette sur les routes. Elle est désormais cantonnée aux pistes cyclables et aux voies reliant les parcs publics.

En cas de non respect de ces conditions de circulation, les conducteurs de trottinette se verront d’abord infliger un avertissement. Dès le début de l’année 2020, ils tomberont cependant sous le coup de peines plus lourdes.

C’est ainsi que les contrevenants devront acquitter des amendes dont le montant maximal pourra dépasser l’équivalent des mille euros. Poussant plus loin la sévérité, les autorités pourront même imposer aux récalcitrants des peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à deux mois.

L’usage de la trottinette est donc risqué à Singapour, dans tous les sens du terme.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre