Culture Générale

Quel était le projet de Staline pour les juifs ?

juifs staline

S'abonner au podcast
Avant de répondre à cette question, notez qu’il existe en Russie depuis le 18e siècle ce qui s’appelle des “oblast”, c’est à dire des unités administratives que l’on peut assimiler à des régions. Et certains de ces oblasts bénéficient d’une autonomie. On parle alors d’oblast autonome.

Justement en 1934, Staline souhaitait donner aux juifs de l’Union Soviétique d’alors, une région autonome. Ainsi arès avoir abandonné le projet initial d’une “Californie de Crimée”, il créa un oblast autonome réservé à leur établissement en Sibérie, à la frontière chinoise. Son nom est comme celui de sa capitale, Birobidjan et sa langue officielle, le yiddish.

Des primes incitatives sont alors accordées aux Juifs qui s’y installent. Au début cela fonctionne. La région autonome accueille des milliers de personnes. Petit à petit même une vie culturelle en yiddish s’y développe. Un théâtre, un journal (« L’étoile du Birobidjan ») et des écoles se mettent en place.

On estime qu’après la Shoah près de 10.000 juifs soviétiques sur cette terre promise soviétique. Mais la création de l’État d’Israël mit un coup d’arrêt définitif au projet Birobidjan.

Très vite le projet vire à l’échec. Si à la création d’Israël en 1948 il y a 30 000 Juifs dans l’oblast, après la mort de Staline en 1953, ce nombre commence à décroitre. A tel point que dans les années 1970 les juifs ne représentent plus que 7 % de la population locale.

Outre la création d’Israel, on attribue généralement l’échec du projet à la situation géographique de Birobidjan dont l’accès est très difficile, à 5000 km de Moscou. Mais d’autres facteurs l’expliquent également: l’insalubrité dans la capitale (sans égouts), des sols impropres à la culture, un environnement hostile, et enfin les purges staliniennes.

Cependant Birobidjan existe toujours et une minorité juive y vit encore. Elle ne repésente plus qu’1% de la population, sur 166 000 habitants.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre