Culture Générale

Quelle était la matière du premier préservatif ?

premier preservatif

S'abonner au podcast
L’usage du préservatif remonte à plusieurs millénaires. Il y a 6000 ans déjà une statuette égyptienne montrait un homme muni d’un ” étui ” contraceptif.

Mais l’ancêtre le plus ancien du préservatif est certainement le boyau de mouton ou la vessie de porcs. Car c’est bien ce qu’utilisaient, 3 000 ans av. J.-C.,  les soldats égyptiens qui voulaient se protéger de maladies sexuellement transmissibles.

Les chinois au Xème siècle de notre ère utilisaient eux du papier de soie huilée. Un peu plus à l’est les japonais eurent recours à des accessoires en écailles de tortues ou en cuir.

Mais la première trace du préservatif dit moderne vient d’Italie. C’est l’anatomiste et chirurgien italien Gabriel Fallopio, plus connu sous le nom de Gabriel Fallope, né à Modène en 1523, qui est l’inventeur du “fourreau d’étoffe légère, fait sur mesure, pour protéger des maladies vénériennes”. Ce fourreau fut le fruit d’un long travail d’élaboration et de phases de tests puisqu’il avait conduit des essais sur plus de 1000 hommes. Aucun n’avait contracté la syphilis.

Ensuite en 1709, apparait pour la première fois, dans un journal anglais, le terme « condom », sans plus de précision sur l’inventeur. Le nom condom viendrait du latin condere, qui signifie cacher, protéger déformé par les anglais. Ce qui explique que plus tard on lui donna le nom de « redingote anglaise » puis au Second Empire de “Capote anglaise “.

En 1839 Goodyear fait accidentellement la découverte du procédé de vulcanisation. Ce qui permet en 1844 à Charles Goodyear et Thomas Hancock de commencer la production en masse de préservatifs en caoutchouc, lavable et réutilisable.

Enfin, le premier préservatif en latex sera quant à lui, fabriqué vers 1880, mais ne sera démocratisé que dans les années 1930. C’est ainsi la première guerre mondiale, qui par la force des choses, 18 000 soldats atteints de maladies vénériennes, lui donnera son envol.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre