Incroyable !

En Islande, il n’y a pas de moustique

vis Abonnez-vous au podcast “Incroyable!” pour ne rater aucun nouvel épisode:
spotify-r. S’abonner
apple-r-1 S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Si vous voulez passer des vacances sans vous soucier d’éventuelles piqures de moustiques, décollez vers ce petit bout de terre situé entre le Groenland et la Norvège: l’Islande.

Cet île a en effet la particularité de n’héberger aucun moustique. Particulartié, car si vous allez dans d’autres pays du nord comme le Danemark, le Groenland, ou la Norvège, vous pourrez tomber sur un moustique. Mais pas en Islande. Il est possible d’y croiser des moucherons, mais jamais des moustiques.

Comment expliquer cela? Et bien c’est assez difficile d’apporter une raison particulière. L’île a beau être un lieu très isolé, il y a beaucoup de commerce et d’interactions avec le reste du monde. Le le moustique devrait inévitablement y arriver et s’y établir. Et il n’y a par ailleurs aucune raison valable pour que certaines espèces n’y survivent pas, comme au Groenland, où deux espèces de moustiques sont recensées. Ou comme en Norvège où en dénombre 28.

Il existe tout de même une hypothèse. Dans la majeure partie de l’Arctique, le Groenland notamment, il y a de nombreux étangs peu profonds où les moustiques pondent leurs oeufs qui éclosent en larves, avant de se transformer en moustiques. Ces moustiques peuvent se développer car peu profondsils sont les premiers à se réchauffer et à se décongeler quand les températures se réchauffent. Ils ont alors moins de chances d’être mangés par un prédateur.

En revanche en Islande le climat du pays est tel, avec trois grandes périodes de gel et de dégel, que les moustiques sont pris de court ! Ils n’aurait tout simplement pas le temps d’arriver à maturité quand il fait assez chaud. Le froid arrive à nouveau trop vite. Mais encore une fois,c ela reste une hypothèse.

Pour conclure et pour être honnête avec vous, il y a bien un moustique en Islande. Mais il est mort et conservé dans un flacon d’alcool à l’Institut d’histoire naturelle islandais depuis les années 80.

Ce moustique avait été capturé par un scientifique dans un avion. Chassé dans la cabine. C’est le seul moustique jamais trouvé en Islande.

Si les plus de 3 500 espèces de moustiques qui existent dans le monde venaient à disparaître, courrait-on à la catastrophe ? Même pas. « Les scientifiques se sont penchés sur la question. Si les moustiques disparaissaient, ce ne serait pas une catastrophe écologique. Aucune plante n’a absolument besoin de moustiques pour survivre via la pollinisation. Ils ne sont pas spécifiquement des proies, non plus », assure Mike Jenkis, expert en sciences biologiques.

Mais ne vous précipitez pas vers l’Islande : il y existe quand même des insectes suceurs de sang, comme les poux, les puces ou les punaises !

Quoi qu’il en soit, la voie est libre. Mais attention, ça ne va peut-être pas durer. Comme le précise Gisli Mar Gislason, biologiste à l’université d’Islande, “si le réchauffement climatique continue, nous pourrions trouver des moustiques en Islande dans un futur proche”. Alors faites vite.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre