Culture Générale

Écouter de la musique classique rend-il plus intelligent ?

musique classique

S'abonner au podcast
Dès l’Antiquité puis au Moyen-Âge, la musique faisait partie des arts dits “mathématiques” avec l’arithmétique, la géométrie et l’astronomie. C’est dire si elle était considérée comme essentielle dans l’apprentissage et pour le développement intellectuels.

On en connait aujourd’hui les raisons grâce aux neurosciences cognitives qui sont capables de mesurer l’effet de la musique classique sur les capacités intellectuelles.

Un article publié dans la revue Nature en 1993 indiquait que le fait d’écouter pendant 10 minutes la sonate pour deux pianos en ré majeur de Mozart avait pour effet l’augmentation des performances dans le raisonnement spatial lequel est pris en compte pour évaluer le quotient intellectuel.

Ce phénomène est connu sous la formule “l’effet Mozart” .

Mais cela ne signifie pas que Mozart rende intelligent ! Rien ne servirait comme l’a fait à l’époque le gouverneur de Géorgie, d’offrir un kit de musique classique à tous les enfants. D’autant qu’une autre étude fut menée en Allemagne en 2006 pour vérifier les résultats précédents. Impossible de les répliquer !

En réalité on sait maintenant que ce que l’on a appelé l’effte Mozart est simplement dû au plaisir que les personnes ont à écouter une musique. S’il y a plaisir, les performances cognitives sont meilleures. Des stimuli plaisants améliorent la concentration. Donc Mozart n’a rien de spécifique. Il peut s’agit d’un autre compositeur.

Car la musique classique est bel et bien le type de musique qui met le plus grand nombre d’auditeurs dans un état de bien être et de plaisir, et donc les prédispose cognitivement.

On observe aussi ce phénomène chez les animaux. Des rats exposés fréquemment à de la musique classique trouvent plus facilement de la nourriture dans un labyrinthe. Il semblerait que l’ecoute de ce type de musique complexes ait pour conséquence une réorganisation cérébrale qui permettrait aux animaux de bénéficier de meilleures capacités spatio-temporelles.

Mais si écouter c’est bien, jouer c’est mieux ! En effet la pratique intensive de la musique classique peut aller jusqu’à modifier certaines structures du cerveau. Ainsi on sait que les musiciens professionnels ont une certaine structure du cerveau, impliquée dans des tâches de mémoire verbale, plus développée. De même les enfants qui jouent d’un instrument très régulièrement ont des capacités cognitives supérieures aux autres enfants de leur âge.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre