Culture Générale

Le droit de cuissage a-t-il vraiment existé ?

cuiss

S'abonner au podcast
D’abord de quoi parlons-nous ? Le droit de cuissage, que l’on appelle aussi “droit de jambage” ou “de dépucelage”, est la coutume selon laquelle un seigneur avait le droit d’avoir des relations sexuelles avec la femme d’un sujet, vassal ou serf, la première nuit de ses noces. Donc un droit de défloration.

Or ce droit n’a jamais existé. Il s’agit d’un mythe.

Son origine date du 18e siècle et on doit sa popularisation aux philosophes des Lumières puis aux aux auteurs républicains du 19e. Voltaire fut l’un des premiers à dénoncer cette pratique inexistante. Dans un article nommé “Cuissage ou Cullage”, il fait la pseudo révélation fracassante suivante: certains seigneurs à l’époque médiévale couchaient avec les femmes de leurs sujets; tout en ajoutant que cette horrible usage n’était pas légale.

Par la suite de nombreux écrivains prirent le relais, fustigeant avec toujours plus de vigueur cette pratique chimérique. Leur but était en réalité autre. Pour eux tous les moyens sont bons pour critiquer le Moyen Age et par contraste mettre en lumière les progrès dus à l’instauration de la République.

Ainsi il ne s’arrêtèrent pas à l’invention du droit de cuissage. Ils dénoncèrent avec le même enthousiasme républicain, le droit de ravage, en vertu duquel le seigneur était censé pouvoir détruire les récoltes dans les champs de ses sujets; mais également le droit de prélassement, prétendu droit seigneurial qui autorisait un seigneur (toujours !) à faire éventrer ses serfs pour s’y réchauffer les pieds ! Rien n’était assez horrible pour critiquer le Moyen Age.

Cependant, à défaut de droit de cuissage, le “droit du cullage” lui, a bel et bien existé. Selon celui-ci, un serf ne pouvait se marier avec un serf d’un autre seigneur, qu’à la condition qu’il ait payé une somme d’argent au seigneur. Et cette somme devait être collectée, d’où le terme “cullage” du latin cullagium, qui signifie “collecte”. Ainsi Voltaire et les auteurs qui l’ont suivi ont habillement joué de l’homonymie du mot “cullage” avec une partie précise de notre corps pour inventer le droit de cuissage !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre