Culture Générale

Pourquoi dit-on un sandwich “grec” pour un kebab ?

keb

S'abonner au podcast
Un podcast assez court aujourd’hui pour percer le mystère de cette qualification erronée !

Car voila une belle incohérence: “kebab” veut dire “viande grillée” en turc. Or il peut arriver que l’on dise, pour désigner ce sandwich, “un grec”. Comment en est-on arrivé là ? Une bizarrerie d’autant plus étonnante que les deux pays, Grèce et Turquie, n’ont pas toujours entretenu de relations cordiales.

D’abord disons que l’expression “un Grec” pour désigner un kebab n’est pas utilisée uniformément sur notre territoire. La plupart d’entre nous disons “un kebab”. Mais en région parisienne notamment on peut aussi entendre parler d’un “Grec”.

Ce sandwich Kebab est bel et bien une invention turque. On dit que ses inventeurs seraient des soldats turcs du Moyen Age qui, en Anatolie, grâce à leur épée coupaient puis grillaient des morceaux de viande au dessus d’un feu. Mais c’est un certain Mehmet Aygun, un turc immigré à Berlin, qui en 1971 eut l’idée de placer la viande grillée dans un pain méditerranéen, accompagné de sauce blanche.

Quant à l’appellation erronée de “Grec”, elle vient probablement du fait que les tout premiers vendeurs en France étaient surtout de nationalité ou d’origine grecque. Ce sont eux qui les premiers
ont proposé ce sandwich à base de viande grillée à la broche utilisant un mode de cuisson né en Turquie au XVe siècle. Quels restaurants ? Ceux d’origine grecque, en particulier dans le Quartier latin, à Paris.

A noter enfin qu’au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, on ne dit ni «grec» ni «kebab» mais «chawarma».

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre