Culture Générale

Pourquoi dit-on ” un pique nique” et “boire un canon” ?

piquenique

S'abonner au podcast
L’expression faire un « pique-nique » existe depuis près de 300 ans.

Le mot « pique-nique » viendrait de la langue anglaise où le verbe “pick” signifie « saisir » et nik « instant ». On évoque aussi l’hypothèse que pique viendrait de « picorer » et nique du mot nique justement, c’est à dire « une petite chose sans valeur ».

Dans les deux ca le mot se serait formé en France avec des termes anglais. Que l’on retienne la première ou la seconde de ces hypothèses, la juxtaposition des termes “saisir – instant” ou “picorer – petite chose”, correspond parfaitement au fait de grignoter des aliments souvent en petite quantité, dans une atmosphère relâchée en plein air.

Par la suite le mot a traversé la Manche. Là-bas, en Angleterre il a été utilisé sous sa forme orthographique anglaise « picnic ». Ce n’est que par la suite que le terme est revenu en France avec l’orthographe francisée “pique-nique”.

Maintenant attaquons-nous à la seconde formule, « boire un canon », qui signifie comme vous le savez boire un verre, le plus souvent du vin.

La langue française connait cette expression depuis le 16e siècle. A cette époque, le «canon» est une unité de mesure des liquides. Un canon correspondait à 6 centilitres, c’est à dire la quantité de vin à pouvant être servi dans un verre.

Ainsi le petit verre qui se mit à servir précisément cette quantité prit naturellement le nom de canon. Donc d’une unité de mesure on passa au verre lui-même. Et ensuite l’expression resta pour qualitfier un verre de vin quelle que soit la quantité exacte de liquide qu’il contient.

Pour conclure, boire “un canon” n’est pas la seule expression liant le vin et un terme guerrier. Il y a aussi boire “un coup”. Dès le 16e siècle, là encore, le « coup » correspondait à une quantité d’alcool avalée cul sec. “Cul sec” ! Ce qui nous oblige à donner là encore l’explication de cette expression !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser ce « cul » n’est pas celui qui en argot désigne le fessier. Il s’agit plutôt du fond d’un verre ou d’une bouteille. Lorsque ce cul est sec, cela signifie que le verre est vide. On comprend alors pourquoi « boire cul sec » signifie vider totalement un récipient.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre