Célébrités

Pourquoi Einstein tire-t-il la langue sur sa célèbre photo ?

Abonnez-vous au podcast “Célébrités” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Les cheveux ébouriffés, la bouche grande ouverte, une langue bien pendue : nous avons tous déjà vu cette célèbre photo du physicien allemand Albert Einstein. S’il peut amuser, par le contraste qu’il souligne entre un génie et son image publique, à quoi correspond réellement ce cliché photographique ?

Un portrait sans prétention

A priori, un génie – qui plus est scientifique – se doit de dégager une image empreinte d’autorité et de sérieux. Avec Albert Einstein… c’est tout l’inverse !

En effet, un portrait mondialement connu le représente en train de tirer la langue : un comportement frivole et enfantin, s’il en est. C’est donc sous les traits d’un « savant fou » qu’Albert Einstein est désormais connu par les masses souvent peu initiées aux questions de physique et de chimie.

Mais, d’ailleurs, comment cette fameuse photo a-t-elle vu le jour ? Était-ce un choix délibéré d’Albert Einstein lui-même, pour se montrer sous un jour inhabituel ?

La photo de trop

Selon toute vraisemblance, ce portrait d’Albert Einstein serait en fait le résultat d’un étonnant concours de circonstances. Le 14 mars 1951, le physicien allemande fête en effet son 72ème anniversaire, à côté de l’université de Princeton, dans l’État du New Jersey.

Suivi durant toute cette journée par une cohorte de journalistes, le vieil homme est mitraillé de flashs provenant de nombreux appareils photos. Alors, par lassitude, celui qui voulait simplement fêter son anniversaire en compagnie de ses proches se retourne vers un des photographes… et tire ostensiblement la langue. Pris sur le vif, par un employé de l’agence de presse américaine « United Press International », le cliché est rapidement transmis à de nombreux journaux, dont le périodique hexagonal « France-Soir » qui en fait sa une quelques jours plus tard.

Immortalisé bien malgré lui dans cette inélégante posture, Albert Einstein ne reniera pas pour autant ce portrait. En effet, en parlant du célèbre cliché, le physicien déclarera même qu’il « révélait bien [son] comportement » ainsi que sa « difficulté à accepter l’autorité ». Un véritable « refus de la représentation » qu’il présentait comme un symbole de sa profonde insoumission.

Comme quoi, d’une certaine manière, la photographie capture bien l’âme des personnes qu’elle immortalise.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre