Culture Générale

Pourquoi dit-on le « fruit de la passion » ?

fruit de la passion

S'abonner au podcast
Contrairement à ce que l’on peut croire, la passion en question n’est pas liée à l’amour entre deux individus.

Originaire du Brésil ce fruit fut découvert puis ramené en Europe par les espagnols à la fin du 16ème siècle. La première mention écrite du fruit de la passion se trouve dans la description de la ville de Cali en Colombie, donnée par un conquistador.

Son appellation est justement due à l’imagination de ces espagnols, plus précisément celle des missionnaires jésuites. Ne parlant pas la langue locale, afin d’évangéliser les populations indigènes ils se sont appuyés sur ce fruit et ses fleurs, les passiflores. Ils y voyaient en effet  de nombreux symboles de la scène de crucifixion du Christ. Ils considéraient par exemple que les pétales ressemblaient à la couronne d’épines portée par Jésus sur la croix. Leur nombre aussi faisait sens pour eux, au nombre de dix, comme les apôtres (en excluant Judas et Pierre). Ou encore les cinq étamines représentant les cinq plaies du Christ. Enfin le pistil symbolisant les marteaux ayant permis d’enfoncer les clous sur la croix.

Vous l’avez compris la passion dont il s’agit est donc celle du Christ. Pour rappel la « Passion du Christ » est cet ensemble d’événements ayant précédé et accompagné la mort de Jésus.

A noter pour conclure que ce fruit est très intéressant du point de vue nutritionnel. Avec seulement 100 g, on peut couvrir plus de 5 % des apports journaliers recommandés pour le cuivre et le zinc, 7 à 9 % pour le magnésium, et 35 % pour la vitamine C. Et c’est important cela sans prendre aucun risque du point de vue calorique. En effet 100 grammes de ce fruit n’apporte que 60 calories !

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre