Culture Générale

Pourquoi dit-on la “bosse des maths” ?

maths

S'abonner au podcast
Même en cherchant très longtemps dans la littérature scientifique on ne trouve nulle part trace d’une quelconque excroissance physique et plus précisément cranienne en raison de capacités supérieures en mathématiques.

Il faut donc chercher ailleurs la raison de cette étonnante expression.

Son origine se trouve dans une pseudo-science qui vit le jour au début du 19e siècle, la phrénologie. Décrite par le médecin allemand Franz-Josef Gall, elle consistait à penser qu’il existait un lien de cause à effet entre les capacités intellectuelles (et le caractère d’une personne) et la forme de son crâne. Cette forme dépendait du type de capacité dont l’individu bénéficiait. Ce neurologue énonça sa théorie dans un ouvrage publié en 1810 dont le titre est : Anatomie et physiologie du système nerveux en général, et du cerveau en particulier, avec des observations sur la possibilité de reconnaître plusieurs dispositions intellectuelles et morales de l’homme et des animaux par la configuration de leur tête.

Aujourd’hui nous savons que tout cela est faux. S’agissant de l’intelligence ce qui compte n’est pas la forme du crâne mais la façon dont le cerveau et plus particulièrement les neurones sont organisés. Mais selon la phrénologie, il était tout à fait possible de connaître les facultés et talents des gens en tatant les bosses du crâne.

Trois principes régissaient ce qui se voulait être une science. D’abord le cerveau est le siège de toutes les principales facultés humaines. Ensuite dans le cerveau se trouvent des zones pour chaque organe. Enfin comme le crâne épouse fidèlement la forme du cerveau, sa palpation permet de se prononcer sur les capacités des individus.

Ainsi sur la base de la phrénologie, tout logiquement, si on était bon en maths, on devait présenter sur le crâne une bosse correspondant à cette faculté particulière, d’où l’expression.

A noter que l’on retrouve dans certaines descriptions de Balzac, des traits de caractère associés à leurs traits phrénologiques.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre