Sciences

Depuis quand l’atmosphère est-il pollué ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
La pollution de l’atmosphère, nous l’associons souvent à la révolution industrielle du XIXE siècle. Or, l’étude récente d’échantillons de glace, prélevés dans les Alpes, montre que l’Angleterre du XIIe siècle était déjà une source de pollution pour le ciel européen.

Des échantillons de glace révélateurs

Des chercheurs ont en effet prélevé, au cœur des Alpes, des échantillons de glace contenant des particules fossilisées. Ils ont pu appliquer à ce travail une technique innovante, leur permettant de relever un plus grand nombre de spécimens, souvent recueillis à une plus grande profondeur.

Cette méthode explique le très bon état de conservation des échantillons prélevés. On a pu les dater, avec une grande précision, de la fin du XIIe siècle et du début du XIIIe siècle.

L’examen des particules retrouvées a montré la présence de grandes quantités de plomb. Même si elles se sont révélées bien plus faibles que les niveaux de pollution du XXe siècle, ces concentrations de plomb sont les plus importantes qu’on ait pu observer entre l’époque romaine et la fin du XIXe siècle.

Les chercheurs ont pu identifier la source de cette pollution au plomb. Les particules retrouvées, poussées par le vent, venaient surtout d’Angleterre.

Une grande production de plomb

Si le ciel d’Europe se chargeait des émanations de plomb en provenance d’Angleterre, c’est ce que ce pays, durant le Moyen-Âge, en produisait de grandes quantités.

Les Anglais exploitent le plomb dans leurs mines du Devon et de Cornouailles, et ils en exportent même une partie notable. Le minerai est notamment utilisé dans la fabrication des armes ou dans la construction de châteaux ou de monastères. Il est aussi employé dans la frappe des monnaies.

La qualité des échantillons prélevés est telle que les chercheurs sont capables, en les examinant, d’établir une relation précise entre la concentration de plomb et tel ou tel événement historique.

Les guerres qui émaillent la fin du XIIe siècle et opposent, dans le cadre d’une rivalité séculaire, les Anglais aux Français, sont l’occasion d’une production très abondante de plomb en Angleterre. Ces pics de production se retrouvent dans des échantillons de glace qui deviennent ainsi de précieux documents historiques.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre