Sciences

Pourquoi cracher dans son masque de plongée ?

masque de plongée

S'abonner au podcast
Si vous faites de la longée avec un tuba ou des bouteilles, vous avez surement remarqué que votre masque se recouvre de buée très rapidement. On dit que pour lutter contre ce phénomène il faut mettre de la salive sur le hublot. C’est un conseil efficace. Maintenant voyons pourquoi !

A cause de la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur, la vapeur d’eau de l’air contenue dans le masque se condense au contact du hublot. En déposant de la salive sur le verre du hublot on rend plus difficile la formation des gouttelettes de buée.
La salive va en effet agir sur ce qui s’appelle la « capacité de mouillage », c’est-à-dire la capacité à s’étaler à la surface du verre. Cette capacité dépend de la surface sur laquelle le phénomène se produit, mais aussi de la force qui maintient entre elles les molécules d’eau contenue dans les gouttelettes d’eau.  C’est là que les molécules contenues dans la salive vont  agir. Elles vont réduire cette force. Ainsi les molécules d’eau vont moins bien se tenir entre elles et les gouttelettes vont avoir du mal à se former.

Au lieu de cela la condensation de l’eau va s’étaler. L’eau va se déposer sous forme d’un film uniforme et plat et moins gêner la vision

Donc voilà ce qu’il faut faire: d’abord laver son masque normalement, avec de l’eau claire; car plus un masque est sale plus les gouttelettes vont se former rapidement. C’est que l’on a dit sur l’état de la surface.  Ensuite il est conseillé d’utiliser du dentifrice ou de laver le hublot avec au lave-vaisselle. Enfin, juste avant de l’utiliser, cracher dessus.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre