Sciences

Comment se forme le brouillard ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
En automne, des fumées vaporeuses rampent sur le sol, s’épaississant parfois pour former des bandes de brouillard. Ce phénomène, qui se présente sous plusieurs formes, se produit lorsque certaines conditions sont réunies.

Qu’est-ce que le brouillard ?

Le brouillard est en fait un nuage qui stagne à la surface du sol. Il est formé de minuscules gouttelettes d’eau, qui résultent de la condensation de la vapeur d’eau.

Ce phénomène exprime le passage de cette vapeur d’eau, à l’état gazeux, à un état liquide. Pour qu’il se produise, il faut de l’humidité et des températures assez basses.

Par ailleurs, la vapeur d’eau doit, pour former des gouttelettes d’eau, se déposer sur de fines particules, en suspension dans l’air, appelées des noyaux de condensation. Ils doivent être assez nombreux pour entraîner la formation du brouillard.

Enfin, le vent joue aussi un rôle dans son apparition. S’il est trop fort, il dispersera rapidement les bancs de brouillard. À l’opposé, un vent trop faible empêchera la suspension dans l’air des gouttelettes d’eau.

Le brouillard ou les brouillards ?

Il existe en effet plusieurs sortes de brouillards. Même si elle obéit aux règles générales déjà décrites, la formation de chaque type de brouillard présente cependant quelques traits spécifiques.

Le brouillard par advection se produit ainsi quand de l’air chaud et humide rencontre une surface plus froide. Il se manifeste souvent en bord de mer, quand un vent marin apporte de l’humidité vers des terres plus froides, provoquant la condensation d’une partie de la vapeur d’eau.

Quand le ciel est dégagé durant la nuit, la chaleur du sol se propage dans l’atmosphère. Si l’humidité est suffisante, et si les températures baissent durant la nuit, les gouttelettes d’eau produites au niveau du sol vont alors condenser. C’est ce qu’on appelle le brouillard par rayonnement.

Si la température de l’eau d’une rivière est plus élevée que celle de l’air qui la surplombe, l’air se charge en humidité et entraîne la formation d’un brouillard d’évaporation.

La rencontre de deux masses d’air, de températures différentes, peut encore créer ce qu’on appelle un brouillard de mélange. D’autres formes de brouillards, comme le brouillard de détente, existent encore.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre