Santé

Comment fonctionne un antibiotique ?

antib

Un antibiotique est une substance naturelle ou synthétique qui détruit ou bloque la croissance des bactéries. Les antibiotiques ne sont donc efficaces que sur les bactéries et rien d’autre.

Les bactéries sont des êtres vivants d’une seule cellule. Elles sont partout dans notre environnement. Mais heureusement toutes les bactéries ne sont pas dangereuses. Nombre de bactéries sont même très utiles. Par exemple celles qui vivent dans notre intestin et qui maintiennent un équilibre favorable à la digestion et limitent le développement d’autres bactéries qui seraient nuisibles.

Seules les bactéries que l’on dit « pathogènes » peuvent provoquer une infection.

Les antibiotiques s’attaquent aux bactéries de différentes façons. Certains empêchent la formation de leur membrane, d’autres bloquent certaines réactions chimiques indispensables à leur métabolisme et d’autres enfin empêchent la traduction de leurs gènes en protéines.

Le problème est qu’avec le temps certaines bactéries se sont adaptées et sont devenues résistantes. Ainsi une « super bactérie »  est une bactérie résistante aux antibiotiques y compris ceux dits  de “dernier recours”.
Ce problème est aujourd’hui devenu mondial. Selon Keiji Fukuda,le  représentant spécial du directeur de l’OMS à l’ONU, “le problème est connu des professionnels de la santé depuis longtemps et pourtant il ne fait que s’aggraver“. Le résultat est que “Nous sommes en train de perdre notre capacité à traiter les infections. Ce qui menace aussi notre capacité à produire suffisamment de nourriture“, puisque non seulement les hommes sont touchés mais aussi l’agriculture.

Actuellement responsable de 700.000 morts par an dans le monde, une étude réalisée au Royaume Uni estime que ces super bactéries pourraient être à l’origine de 10 millions de décès par an  d’ici 2050.

On en est arrivé à la résistance de ces bactérie à cause de l’utilisation excessive de médicaments antibiotiques, non seulement pour soigner mais aussi pour simplement favoriser la croissance, et qui pousse les microbes à acquérir des mutations pour devenir des bactéries « super-résistantes ».

Assez étrangement les recherches pour découvrir de nouveaux antibiotiques trouvent de rares financements. Comme si nous attendions de nous retrouver dans la même situation qu’il y a un siècle avec des épidémies qui pouvaient ravager des populations entières.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre