Culture Générale

Pourquoi Charlemagne a-t-il abattu l’arbre sacré Irminsul ?

irminsul

Ce nom étrange « Irminsul » désigne ce qui était soit un arbre soit un tronc totem, on ne sait pas trop, dédié au 8ème siècle à une divinité saxonne de la guerre.

La   vénération   de   divinités sous la forme de poutres  est  très ancienne. Peut-être même s’agit-il de la plus  ancienne forme  attestée  de  croyance en des dieux. On en trouve dès l’âge  de  pierre  européen.

Mais retour au 8ème siècle. A cette époque,  afin de mettre fin aux pillages perpétrés par les Saxons et pour soumettre ce peuple païen au Christianisme, Charlemagne leur fit la guerre pendant près de trente ans. En 772, ses espions l’informèrent de l’existence d’un arbre sacré pour les Saxons : l’Irminsul. Il était le symbole du paganisme  germanique   aux   yeux   des   Francs. Un lieu où les Saxons apportaient des offrandes après chaque victoire. Le symbole donc de la résistance des paiens  à   la   christianisation voulue par Charlemagne.

Il décida donc de le trouver et le fit abattre.

L’arbre abattu (qui était situé près du château d’Eresburg, à Paderborn, dans l’Allemagne actuelle) Charlemagne apporta la preuve à ses adversaires que leurs croyances étaient fausses. En effet contrairement à ce qu’ils pensaient, Irminsul à terre, le ciel ne leur tomba pas sur la tête. Discrédités et massacrés, les Saxons furent convertis de force au Christianisme et la guerre prit fin en l’an 804.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre