Sciences

Comment le cerveau réagit-il face à un choix cornélien ?

choix

S'abonner au podcast
Quand nous sommes placés face à un choix qui semble impossible, parce qu’il nous parait que nous pouvons tirer bénéfice des 2 options de manière équivalente, notre cerveau parvient à prendre une décision, à faire peser la balance d’un coté, en se mentant à lui-même !

Pour ne pas finir comme l’âne de Buridan dans lequel cet animal affamé meurt de faim faute d’avoir choisi entre deux bottes de foin, notre cerveau crée artificiellement un bénéfice pour l’une des 2 options. Il va modifier les sensations ressenties au sujet d’une des deux options qui se présentent. Le résultat recherché: briser l’équivalence afin de faciliter le choix.

Pour parvenir à cette conclusion des chercheurs ont réalisé l’expérience suivante: ils ont dans un premier temps déterminé qu’elles étaient les préférences alimentaires de 22 volontaires. Puis ceux-ci ont été confronté à des choix de même valeur pour eux et chaque participant devait se prononcer, c’est à dire départager des aliments pour lesquels ils avaient le même goût.

En analysant des données des IRM et le mouvement des yeux, les chercheurs ont pu montrer comment le cerveau diminue arbitrairement l’une des deux propositions pour effectuer un choix.

Un choix d’ailleurs qui s’effectue très rapidement et sans que le sujet ne se rende compte de la mise en oeuvre de cette stratégie cérébrale.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre