Tech/Science

Pourquoi certaines chansons restent dans la tête ?

air

S'abonner au podcast
La question consiste ici à se demander comment expliquer que nous ne parvenions pas pendant des heures voire des jours dans le pire des cas, à nous débarrasser de certains titres ou mélodies.

On surnomme ce type d’un air obsédant, “ver d’oreille”. C’est tout dire. Il est susceptible de toucher 97 à 99 % de la population, les femmes et les musiciens étant les plus concernés.

Précisons tout de suite que nous ne savons pas expliquer ce phénomène à 100% ce phénomène. Mais de nombreuses études scientifiques ont mis en lumière deux causes principales.

Premier élément, la mémoire musicale se distingue de la mémoire verbale par le fait qu’elle est plus solide. Elle fait en effet fonctionner non seulement l’hémisphère gauche du cerveau mais aussi le droit. La musique est ainsi enregistrée par les deux hémisphères, puis stockée dans les deux lobes temporaux. Elle reste donc en tête, au sens propre, de façon plus marquée.

Deuxième élément, le pouvoir évocateur. Si une chanson éqoque un évènement de notre vie, ou est écoutée à un moment où vous vivez plus intensément d’une manière ou d’une autre, alors votre cerveau procède à une association dont il est difficile de se débarrasser. S’en suit une démangeaison musicale dès que la situation se représente. Ceci explique pourquoi par exemple les titres que nous entendons en été, en terrasse au bord de la plage nous reviennent des années après. Ils sont ainsi associés à des situations que nous pouvons être amenés à revivre tous les ans. Et nous reviennent plus facilement. D’autant plus facilement que le titre est simple et répétitif.

Voila ce que l’on sait aujourd’hui sur l’origine de ces airs entêtants. C’est assez maigre me direz-vous ! Comment s’en débarasser ? Une équipe anglaise s’est penché sur la question. Ces chercheurs affirment que la meilleure manière de s’y prendre est de résoudre des exercices mentaux difficiles, par exemple des anagrammes. Mais pas trop difficiles, sinon votre cerveau préferera abandonner cette tache et se rappeler le refrain. Pour la petite histoire les anagrammes de mots de cinq lettres semblent donner les meilleurs résultats. La clef vous l’avez compris est de donner à votre cerveau un défi, à sa portée, car à partir du moment où vos fonctions cognitives sont engagées, cela limite la capacité des chansons à mobiliser votre neurones.

Découvrez ma nouvelle chaine:
http://petitscurieux.libsyn.com
https://petitscurieux.libsyn.com/rss
Bientôt disponible sur Apple Podcast et Google Podcast

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre