Culture Générale

Pourquoi le bouchon des stylos BIC est-il percé ?

stylo BIC

S'abonner au podcast
Si chaque stylo à bille Bic présente un petit trou tout en haut du capuchon, c’est pour un raison médicale. Ou plutôt une précaution de cet ordre.

Dans les années 1980 on a ajouté cet orifice au bouchon pour que les personnes qui l’auraient avalé de façon accidentelle ne s’étouffe pas. En effet même si on avale le bouchon et qu’il reste coincé dans la gorge, le trou permet de respirer. Grâce à lui la situation médicale reste certes urgente mais pas désespérée.

Et les plus attentifs d’entre vous auront également remarqué un autre trou, cette fois situé dans le corps du stylo. Celui-ci a une toute autre fonction, d’ordre mécanique.  Ce trou-ci permet de laisser passer l’air pour équilibrer la pression entre l’intérieur et l’extérieur du crayon. Car quand on écrit c’est l’air qui pousse l’encre qui sort du stylo à bille. Donc si ce trou latéral n’existait pas, l’encre ne sortirait tout simplement plus de la mine. Ce trou existe lui depuis la commercialisation de ces modèles en 1950.

Les stylos Bic ont été lancés en France par Marcel Bich cette même année, après qu’il eut acheté le brevet du stylo-bille à un Hongrois. À l’époque, le stylo-bille était le seul stylo permettant d’écrite de façon régulière et propre, grâce à sa bille ronde.

A noter enfin que Marcel Bich avait la réputation d’être un entrepreneur traditionaliste. Toutefois en 1972 20% du capital de BIC est introduit en bourse et en 1979 il cède son poste de P.D.G à son fils Bruno Bich . Sa disparation en 1994 ouvre une succession complexe à ses onze enfants, nés de trois unions, mais malgré ce le contrôle du capital de BIC est demeuré familial.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre