Voyage

Pourquoi Bernard Moitessier est-il si célèbre ?

moit

S'abonner au podcast
Si le nom de Bernard Moitessier est resté dans la mémoire de tous les navigateurs, c’est qu’il a fait passer son goût de la liberté avant la satisfaction de gagner une course. Sa décision d’abandonner le Golden Globe Challenge, en 1968, aura plus fait pour sa renommée que tous ses exploits de marin.

Engagé dans la première course en solitaire

Ce n’est pas sans raison que Bernard Moitessier est approché par le “Sunday Times”, en 1968, pour participer à la première course maritime autour du monde en solitaire.

Le navigateur est déjà très connu. Il a relaté ses voyages dans les mers du Sud. De retour de Tahiti, il a réussi l’exploit de rentrer par le cap Horn et de naviguer sans escales durant plus de quatre mois.

Aussi accepte-t-il le défi un peu fou que lui propose le journal anglais. Baptisée Golden Globe Challenge, la course qui va s’engager n’a jamais été tentée. Il s’agit de faire le tour du monde sans s’arrêter.

À bord de leurs voiliers, les navigateurs n’auront donc le droit d’accoster nulle part. Ils ne devront s’attendre à aucune aide et ne pourront pas compter sur un ravitaillement en mer.

Le refus des concessions

Ni la récompense promise ni la gloire n’intéressent Bernard Moitessier. Il ne cache pas un certain mépris pour une compétition qui ne repose que sur la vitesse de la course.

En ce jour d’août 1968, il prend pourtant le départ. En marin aguerri, habitué à la navigation en solitaire, il prend d’emblée la tête de la course. Tous les pronostics le donnent gagnant et l’on s’apprête à lui faire, pour son voyage de retour en Angleterre, un accueil triomphal.

Et puis, tout à coup, au début de l’année 1969, Bernard Moitessier décide d’abandonner la compétition. Au moyen d’un lance-pierres, il envoie un message à bord d’un cargo qui passe. Le navigateur, qui se dit “heureux en mer”, veut “sauver son âme”.

Après un long périple, et un nouveau passage du cap de Bonne Espérance, le navigateur aborde les rivages de Polynésie, où il passera de nombreuses années.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre