Voyage

Pourquoi dit-on un “bateau mouche” ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.

Les bateaux-mouches font partie du patrimoine de Paris, au même titre que ses monuments. Ils ont d’abord servi de moyens de transport, avant de permettre aux visiteurs de découvrir la capitale depuis la Seine. Mais d’où vient le nom de ces bateaux?

La véritable explication

Les bateaux-mouches ont commencé à sillonner la Seine au moment de l’Exposition universelle de 1867. À cette époque, ils servaient de mode de transport.

Et c’est le modèle conçu par des industriels lyonnais qui fut choisi par les autorités pour assurer la desserte fluviale de la capitale. Il s’agissait d’embarcations à vapeur, actionnées par des hélices. Elles pouvaient transporter de 300 à 400 personnes.

Or, ces bateaux étaient fabriqués dans un secteur appelé le quartier de la Mouche. Ce nom lui venait des bras morts du Rhône, qui avaient reçu le surnom de “mouches”.

C’est donc en référence à ce nom familier que ces embarcations sorties des usines lyonnaises reçurent, par extension, l’appellation de “bateaux-mouches”.

Une légende autour d’un nom

Un des derniers bateaux-mouches encore en circulation fut acquis, après la Seconde Guerre mondiale, par l’industriel Jean Bruel. C’est lui qui créa, sous le nom officiel de Bateaux-Mouches, cette escadre de navires touristiques qui transporte encore aujourd’hui des milliers de visiteurs chaque jour.

Le concepteur de ces bateaux-mouches d’un nouveau genre voulait leur donner une origine plus insolite. Aussi attribue-t-il la création de ces bateaux à un personnage imaginaire, Jean-Sébastien Mouche, dont il rédige la biographie.

Ce fondateur fictif des bateaux-mouches aurait secondé le baron Haussmann, préfet de la Seine et initiateur de ces vastes travaux d’urbanisme qui transforment la capitale. Mais il aurait aussi fondé une police d’espions, connus, d’après son nom, sous l’appellation de “mouchards”.

Lors de l’inauguration des bateaux-mouches, en 1953, les autorités elles-mêmes, à commencer par le ministre des Transports, font référence aux exceptionnelles qualités de Jean-Sébastien Mouche, fondateur des bateaux du même nom.

Le canular a d’ailleurs la vie dure. Il n’est pas rare que des visiteurs, ou des Parisiens, se laissent encore abuser par cette origine flatteuse d’une des attractions touristiques les plus célèbres de la capitale.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre