Culture Générale

Les Belges ont-ils vraiment inventé les frites ?

frites

S'abonner à la chaine Culture Générale sur iTunes
Pour les Belges, l’affaire est entendue. Ils ont inventé les frites au 17ème siècle. Mais nous allons voir que ce n’est peut-être pas si simple.

En Belgique on dit que les frites sont nées à Namur, non loin de Bruxelles. Au 17ème, les habitants pêchaient pour se nourrir dans le fleuve de la Meuse. Au bout de leurs hameçons, nulle truite mais du simple fretin, des petits poissons qu’ils faisaient frire.

Cependant vers 1650 un hiver très rigoureux gela le fleuve. Les habitants ne pouvant plus y pêcher durent trouver un autre moyen de se nourrir. Selon la légende ils eurent alors l’idée de remplacer la friture de petits poissons par celle de pommes de terre coupées en forme de petits poissons.

Deux siècles plus tard en 1838, un Bavarois du nom de Frédéric Krieger ouvrit la première baraque à frites dans une foire à Liège. Le succès fut immédiat. A cette époque la pomme de terre est encore découpée en rondelles puis cuite dans du beurre. Mais vingt ans plus tard elle prendra sa forme définitive en batonnets.

Si l’histoire s’arrêtait là il n’y aurait pas de contestation possible. La frite serait d’origine 100% belge. Mais c’est sans compter sur les Français. Eux aussi revendiquent son invention.

Pour eux, la frite serait née à Paris. La « pomme frite Pont-Neuf » aurait été inventée par des commerçants ambulants se trouvant sur ce pont après 1789. Ils proposaient aux passants de la friture, des marrons chauds et des tranches de patate frites. Dès 1794 on trouve d’ailleurs la recette de des patates coupées en tranches et cuites au saindoux ou au beurre dans le livre de recettes publié par Mérigot jeune intitulé: La Cuisinière républicaine, qui enseigne la manière simple d’accomoder les pommes de terre ; avec quelques avis sur les soins nécessaires pour les conserver. Il s’agit du premier livre de cuisine entièrement consacré à la pomme de terre. Il contient 31 recettes dont 5 sucrées.

L’origine de la frite est donc incertaine. Ce qui est sûr en revanche est que les belges et les français la mangent d’une façon très différente. Pour les Français la frite doit accompagner une viande, se pique à la fourchette et se déguste pendant les repas. Alors que dès le départ pour les Belges la frite se mange seule, avec les doigts et à n’importe quelle heure.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre