Sciences

Pourquoi la base de lancement française est-elle à Kourou ?

S'abonner au podcast
C’est en 1962, après l’indépendance de  l’Algérie, que la France fut obligée de déplacer son site de lancement de fusées situé jusqu’alors dans ce pays à Hammaguir.

On étudie alors quatorze sites d’outre-mer mais aussi étrangers (Brésil, Belize, etc.). Tous ont un point  commun : ils se trouvent près de l’équateur. En 1964, Georges Pompidou décide que ce sera Kourou en Guyane. Mais pourquoi tous se situaient sur l’Équateur ? Et pourquoi Kourou fut choisi ?

Si la France utilise sa base située à 8000 kilomètres de Paris c’est en grande partie pour faire des économies ! En effet, la plupart des satellites  sont géostationnaires, c’est à dire qu’ils restent à la même place au-dessus de la Terre : précisément juste au-dessus de l’équateur. Donc  c’est logique, une base de lancement proche de l’équateur permet plus facilement d’envoyer des satellites situés à cet endroit. Or Kourou est justement tout proche de l’équateur, à 5 degrés de latitude Nord. La situation idéale !

Si le site de lancement était plus éloigné, cela couterait plus cher de lancer des satellites. A titre de comparaison, Cap Canaveral fait perdre 27 % de rendement aux Américains, et Baikonour 55 % aux Russes.

Autre avantage, la rotation de la Terre crée de la force centrifuge. Or cette force est proportionnelle à l’éloignement de l’axe de rotation. La pesanteur est plus faible à l’équateur qu’aux pôles. Ce qui permet à Kourou un décollage plus aisé et là encore moins cher puisque la poussée d’arrachement à fournir est plus faible. Moins de carburant est nécessaire.

Enfin comme la densité de la population en Guyane est assez faible, si un accident se produit les risques sont moins grands qu’ailleurs.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre