Santé

Pourquoi avons-nous parfois un sentiment de déjà vu ?

deja vu

S'abonner au podcast
60 à 70 % des personnes ont déjà eu dans leur vie au moins une fois le sentiment étrange d’avoir déjà vécu un évènement. Le déjà-vu peut être mineur, de faible durée, de quelques secondes à 1 ou 2 minutes, et il apparait et disparait rapidement.

A l’origine de cette impression, un trouble du circuit de la mémoire.

Des chercheurs anglais ont ainsi travaillé sur des patients souffrant d’épilepsie qui vivent des expériences de déjà-vu lors de la première phase de la crise. En temps normal les sensations telles que les odeurs ou le toucher peuvent faire remonter des souvenirs. Dans le cas du déjà-vu, la sensation (l’odeur ou le toucher dans notre exemple) dérive vers la mémoire à long terme au lieu de la mémoire à court terme. Notre cerveau interprèterait alors comme un souvenir les informations pourtant envoyées au présent par les sens.

En particulier le déjà-vu proviendrait de l’hippocampe qui entrerait dans une activité de remémoration  en avance, avant même d’avoir enregistré des informations à se remémorer. La formation du souvenir ne se produirait alors non pas après la scène, mais en même temps. L’évènement présent étant transformé en souvenir.

Chez le sujet normal, le déjà-vu peut survenir spontanément ou suite à la fatigue, à l’émotion, au stress, à un état anxieux, à la prise de drogues ou de médicaments. Chez les personnes atteintes d’épilepsie temporale le déjà-vu s’accompagne de déjà-senti et de déjà-entendu, avec des illusions et des hallucinations visuelles et auditives, dans un climat désagréable, voire de peur.. Il s’ensuit un automatisme moteur (gestes répétitifs) et mental (pensées forcées, répétitives) qui s’impose au sujet.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre