Culture Générale

Pourquoi les avocats portent-ils une robe ?

robe avocat

S'abonner au podcast
Le port obligatoire de la robe d’avocat date d’une loi du 31 décembre 1971. Son article 3 indique: “Les avocats sont des auxiliaires de justice, qu’ils prêtent serment en ces termes : Je jure, comme avocat, d’exercer mes fonctions avec dignité, conscience, indépendance, probité et humanité. Et, qu’ils revêtent dans l’exercice de leurs fonctions judiciaires le costume de leur profession.

Depuis cete date le costume de l’avocat se compose d’une robe, de boutons, d’un rabat blanc et d’une épitoge, avec pour les grandes occasions la possibilité de porter des gants et un nœud papillon blancs.

A propos de l’épitoge, cette bande de tissu portée par-dessus la toge au niveau de l’épaule, elle permet de distingue les avocats parisiens des autres. En province l’épitoge n’a pas d’hermine (ou plutôt de lapin aujourd’hui). On dit qu’elle est à Paris la marque du deuil de Malesherbes, principal avocat de Louis XVI, guillotiné pour l’avoir défendu.

Vous l’avez compris l’origine de cet habit noir est bien sûr plus ancien que les années 1970.

Au départ, dès le 13ème siècle, il s’agissait d’une soutane religieuse. Pourquoi ? Tout simplement car les avocats étaient dans leur immense majorité des ecclésiastiques; la justice étant de droit divin. Ainsi lorsqu’ils plaidaient devant un tribunal, ils portaient leur soutane qui se trouvait déjà être de couleur noire. D’ailleurs de cette origine religieuse, la robe d’avocat a gardé un signe particulier. Ses boutons. Il y en a 33, comme l’âge du Christ à sa mort.

Cette origine explique notamment qu’il soit interdit aux avocats de la porter en dehors des tribunaux.

Avec le temps la robe s’est raccourci. Au Moyen Âge, elle était dôtée d’une traîne symbolisant la puissance. Derrière un avocat il fallait donc marcher, forcée et par respect, à une certaine distance. Ensuite sous l’Ancien Régime, les avocats sont le plus souvent des nobles. Aussi le port de la robe fut interdit après la Révolution française. Mais avec Napoléon il est rétabli.

Quant à la fabrication de la robe, elle est particulière. Il faut cinq mètres de tissu et 36 heures de travail pour en réaliser une. Réalisée sur mesure eson prix est entre 900 et 3 000 euros selon la matière et dure une quinzaine d’années.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre