Sciences

Pourquoi les avions augmentent les précipitations ?

pluie

S'abonner au podcast
Je ne vous parle pas ici des avions spécialement conçus pour faire pleuvoir grâce à la technique de l’encemencement. Nous avons déja consacré un podcast à ce sujet. Non, mais bien des avions de ligne. Quand ils traversent un nuage, la probabilité qu’il pleuve augmente considérablement. Et s’il pleut, les précipitations sont jusqu’à 10 fois plus intenses !

Le point de départ de ce questionnement se trouve en Finlande. Là-bas des scientifiques analysent les images radar enregistrées pendant 11 ans au-dessus de leur université et se rendent compte que certains jours, la pluie ou la neige se concentre sur une zone très bien délimitée et qui correspond à… la zone empruntée par les avions décollant et attérissant à l’aéroport d’Helsinki. Ils en concluent que ces appareils doivent jouer un rôle dans le déclenchement et l’intensité de la pluie.

Après avoir étudié la question ils concluent qu’effectivement tel est le cas. Les avions déclenchent un phénomène lié à la surfusion de l’eau. Les gouttes d’eau très pures qui composent certains nuages peuvent rester à l’état liquide même s’il fait moins de zéro degré (jusqu’à -40°C). On dit que cette eau est surfondue. Elle est très sensible au moindre changement.

Si elle rencontre des grains de poussière, elle cristallise et tombe. A defaut de grains de poussière la carlingue d’un avion a exactement le même effet. Elle déclenche ainsi la pluie. Pourquoi exactement ?
Car l’avion en passant provoque une baisse de la température et une pression plus faible au-dessus qu’en-dessous des ailes. Des particules de glace se forment alors dans ces zones refroidies par le passage de l’avion; des particules qui servent de noyaux pour la formation de cristaux plus gros, qui tombent du nuage et le percent littéralement.

Si cette pluie est déclenchée dans un nuage supérieur, les cristaux de glace en tombant vont rencontrer des nuages dans les couches inférieures, entrainant à leur tour des précipitations, augmentant d’autant l’intensité de la pluie. Les précipitations venant du nuage le plus haut alimentent celles du nuage se trouvant plus bas.

Les physiciens suédois ont calculé qu’un avion de ligne pouvait faire pleuvoir un nuage 1 fois tous les 20 vols.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre