Sciences

Apophis menace-t-il la Terre ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Sciences” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Découvert en 2004 par les astronomes, l’astéroïde Apophis pourrait, en 2029 et 2036, passer relativement près de la Terre. Même si les risques de collision semblent peu probables, la communauté scientifique étudie des moyens propres à empêcher une telle catastrophe.

Une collision peu probable

Nommé Apophis, en référence à un dieu de l’Égypte antique, l’astéroïde en question a environ 370 mètres de diamètre et pèse 40 millions de tonnes. Ce corps céleste rocheux vient sans doute de la ceinture d’astéroïdes, située entre Mars et Jupiter.

Les scientifiques ont d’abord cru à une faible possibilité d’impact avec la Terre. En avril 2029 Apophis devrait en effet survoler notre planète à un peu plus de 30000 kilomètres de hauteur. Un scénario très similaire pourrait se reproduire en 2036.

Mais, très vite, l’étude de nouvelles donnés a conduit les astronomes à juger hautement improbable la collision de l’astéroïde avec la Terre. Ce risque serait d’environ 1 sur 45000 pour avril 2036, avec un niveau 0 sur l’échelle de Turin, qui mesure les risques d’impact avec les corps célestes.

Comment prévenir un éventuel choc?

Cependant, tous les scientifiques ne partagent pas cet optimisme. Ils rappellent notamment que l’orbite d’Apophis ne peut être calculée avec une absolue précision. Son rapprochement du Soleil aurait ainsi pour effet, en raison d’un phénomène connu, de modifier sa trajectoire.

Or, l’écrasement de l’astéroïde sur notre planète aurait des conséquences désastreuses. Son impact dégagerait une énergie équivalant à 34000 fois celle provenant de la bombe d’Hiroshima.

La communauté scientifique a donc réfléchi aux moyens d’éviter un tel cataclysme. Pour faire dévier la trajectoire d’Apophis, il serait ainsi possible d’utiliser une bombe nucléaire, un engin, lancé à très grande vitesse, ou encore des sondes volant à proximité, afin de provoquer un léger effet gravitationnel.

Les scientifiques ont mis au point un instrument capable de préciser, en fonction des caractéristiques de l’astéroïde, quelle technique aurait les meilleures chances de succès. Des sondes de reconnaissance pourraient également surveiller son évolution.

Les astronomes sont également en mesure de déterminer les zones où la déviation de l’astéroïde serait à la fois efficace et sans danger pour la Terre.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre