Culture G.

Pourquoi notre apnée est-elle plus longue sous l’eau ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Lorsque l’on a le visage plongé sous l’eau, on retient plus longtemps sa respiration. On a donc une meilleure apnée qu’à l’air libre. On appelle ce phénomène « l’apnée réflexe d’immersion ».

Ce réflexe s’enclenche automatiquement dès que le visage est immergé dans de l’eau froide. Oui, car il y a une condition : si l’eau est à plus de 21 °C ce réflexe ne se déclenche pas. Mais si l’eau est à une température inférieure et le visage sous l’eau, alors le cerveau va commander plusieurs choses:  le ralentissement cardiaque et la contraction des vaisseaux sanguins des muscles et de la peau. Le corps va par ailleurs se relaxer et le stress se dissiper. L’eau se met à nous transformer au sens propre.

En anglais les scientifiques appellent ce réflexe « Master Switch of Life », littéralement « l’interrupteur principal de vie », c’est-à-dire la dernière défense contre l’asphyxie. Le corps se modifie pour supporter la pression de l’eau et le manque d’oxygène.

S’agissant du cœur, le rythme cardiaque diminue de 10 à 25%. Chez les phoques, le rythme cardiaque passe même de 125 battements par minute à 10 lors d’une longue plongée. Si l’immersion est profonde d’autres modifications interviennent. Notamment une : en raison de la grande pression, les capillaires dans les extrémités des membres se ferment, stoppant la circulation sanguine dans ces zones. Les doigts et orteils sont les premiers touchés puis les mains et les pieds et finalement les bras et les jambes, ce qui laisse plus d’oxygène pour le cœur et le cerveau.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre