Sciences

Pourquoi y a-t-il plus de morts en janvier ?

morts en janvier

S'abonner au podcast
Selon les statistiques de l’Insee il y a davantage de morts en janvier, et ce depuis plus de 50 ans. Entre 1954 et 2014 il y eut en moyenne 52237 décès en janvier. De 3000 à 5000 décès de plus que pour n’importe quel autre mois. Un surplus de mortalité de l’ordre de 10%.

En réalité, le pic de mortalité annuel dure 90 jours et va de décembre à mars. Car si on compte 31 jours en février au lieu des 28 ou 29 on tombe sur des chiffres équivalents à ceux de janvier.

Comment expliquer ce phénomène ? Plusieurs phénomènes se cumulent dont en particulier le froid, les épidémies saisonnières et les excès des fêtes de fin d’année qui provoquent davantage d’infarctus. Mais sont aussi en cause les problèmes de prise en charge à l’hôpital en période de fêtes, très souvent en sous-effectif à ce moment de l’année.
Par exemple en 2015, la grippe à elle seule a entrainé la mort de 24 000 personnes entre janvier et mars.  Alors qu’en été elle en a tué seulement 2000.

De manière générale, il faut retenir que l’hiver est une période de l’année plus fragilisante que les autres pour les personnes âgées. Pour être un schématique ce sont les personnes âgées qui décèdent en hiver et les plus jeunes, les moins de 35 ans, l’été, avec l’augmentation du nombre des accidents en tous genres.

Quant au suicide, aucune donnée fiable ne permet de dire s’il y en davantage en début d’année.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre