Sciences

Les animaux peuvent-ils être saouls ?

animaux saouls

S'abonner au podcast
Oui, les animaux peuvent être ivres exactement comme les hommes. De façon parfaitement naturelle, sans que l’homme n’intervienne, on sait que cela arrive en particulier en Afrique où pousse le marula, un arbre qui produit un fruit jaune. De la taille de petites pommes, ces fruits sont susceptibles de contenir de l’éthanol, c’est-à-dire de l’alcool éthylique. Avec 8 fois plus de vitamine C qu’une orange le fruit du marula une fois tombé au sol se met à fermenter et en quelques semaines peut atteindre 17° d’alcool.

Les animaux qui le mangent alors, les éléphants mais aussi les babouins, deviennent ivres. Et ils en redemandent. Les éléphants notamment n’hésitent pas à cogner le tronc du marula avec leur tête ou même à déraciner l’arbre pour faire tomber les fruits.

Il a été calculé que pour qu’un pachiderme de trois tonnes soit saoul il devait boire entre 10 et 27 litres d’un liquide à 7 % d’alcool.

Quant aux effets, la plupart des animaux, qu’il s’agisse de mammifères ou d’insectes, réagissent comme les humains face à l’alcool. Comme chez nous l’alcool entraine la diminution des réflexes, fait perdre l’équilibre et endort. Il ralentit l’influx nerveux au niveau des synapses, là où les neurones communiquent, et vient stimuler la production de dopamine, une hormone dite du « plaisir ».

Et tout comme chez les hommes tous les animaux ne sont pas égaux face à l’alcool. Par exemple chez les singes des Caraïbes il y a 15 % d’abstinents (qui ne boivent jamais donc), 65 % de buveurs occasionnels, 15 % de gros buveurs et 5 % qui en consomment de façon très excessive voire mortelle. Or on retrouve dans les grandes lignes ces mêmes proportions chez les humains.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre