Sciences

Quel animal produit la plus grande électricité ?

elec

S'abonner au podcast
Connues depuis des siècles, les anguilles électriques ont toujours passionné les scientifiques. Or, deux nouvelles espèces viennent d’être découvertes en Amazonie, dont l’une est capable de produire de puissantes décharges d’électricité.

Des poissons particuliers

On croyait jusqu’alors que les rivières d’Amazonie n’étaient peuplées que d’une seule sorte d’anguille électrique. La découverte de deux autres espèces lui ajoute de nouvelles compagnes.

L’une d’entre elles est capable d’envoyer des décharges plus fortes, les plus puissantes produites dans le monde animal. C’est pourquoi elle a été baptisée en l’honneur de Volta, l’inventeur de la pile électrique. Les anguilles électriques possèdent, à l’arrière de leur corps, des organes spécifiques contenant des cellules appelées électrocytes.

Ce sont ces cellules qui produisent de l’électricité. Cette particularité rend de grands services aux anguilles. Elles permet d’abord à ces poissons, qui ont la vue basse, de s’orienter plus facilement.

De petits capteurs leur permettent aussi de détecter des modifications du champ électrique. Elles sont ainsi averties des obstacles qui entravent leur nage. C’est de la même façon que l’anguille électrique repère ses proies. L’électricité lui sert aussi à les neutraliser.

En effet, les décharges de près de 900 volts, produites par une des espèces d’anguille, suffisent à assommer la plupart des animaux. Aussi peut-elle s’attaquer à des proies de taille. Si beaucoup d’autres espèces de poissons électriques utilisent l’électricité pour s’orienter, les anguilles semblent les seules à s’en servir comme d’une arme.

Effets et usages possibles

Si la décharge électrique peut étourdir la proie d’une anguille, elle n’aura qu’un effet limité sur l’organisme humain. Brève et peu intense, elle provoque une réaction musculaire et une impression d’engourdissement. Le ressenti est un peu comparable à un choc causé par un pistolet à impulsion électrique. Mais il est vrai que les hommes ne représentent pas des proies habituelles pour les anguilles, fussent-elles électriques.

Loin d’être nocive pour l’homme, l’électricité générée par ces espèces d’anguilles pourrait avoir des applications médicales prometteuses. Les chercheurs réfléchissent ainsi à cette source particulière d’électricité pour alimenter de manière souple certains implants médicaux.

D’autres recherches permettent d’imaginer l’utilisation de cette forme d’électricité dans le traitement de certaines maladies neurodégénératives. C’est sur cette base que des progrès technologiques sont également possibles.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre