Santé

Pourquoi a-t-on a la chair de poule ?

chair de poule

S'abonner au podcast
Les termes “horripilation” et “pilo-érection” sont les noms scientifiques que l’on donne à cette réaction du corps humain face au froid.

Quand certains thermorécepteurs parmi les 200.000 de l’épiderme détectent une chute de température, ils envoient un signal vers le cerveau, plus précisément l’hypothalamus. Celui-ci envoie alors aux muscles “horripilateurs” situés à la base du poil, une instruction particulière, celle de se contracter. Dès lors de petites bosses se forment sur la peau et les poils se dressent.

Ainsi se crée une couche d’air isolante limitant la perte de chaleur. Les scientifiques pensent que ce mécanisme fournissait à nos ancêtres beaucoup plus velus que nous une défense utile et immédiate contre le froid.

Quant à l’expression, il suffit d’avoir vu une fois dans sa vie une volaille plumée pour comprendre que la formule est pertinente.

Plus énigmatique est peut-être le cas de la chair de poule que l’on a quand on ressent une forte émotion. En écoutant de la musique par exemple. La question est encore aujourd’hui largement ouverte.  Des scientifiques américains ont tenté de comprendre le phénomène. Ils ont conclu que le frisson apparaissait le plus souvent quand l’auditeur était surpris de manière positive. Autre constatation, ceux qui ont la chair de poule en écoutant de la musique sont des personnes qui sont dites « ouvertes », c’est-à-dire prêtes à se laisser porter par les émotions. Pas de quoi faire grandement avancer la question…

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre