Santé

A quoi sert la morve ?

mor

S'abonner au podcast
La morve chez les enfants est la hantise des parents. Pourtant ce processus biologique est indispensable pour empêcher l’apparition de certaines maladies et en cas d’infection de la contenir.

La morve est une substance gluante produite par les muqueuses nasales. Son rôle est d’humidifier le conduit nasal. La morve est également essentielle pour protéger un individu des attaques extérieures. Ce mucus permet de créer un rempart très efficace en filtrant les microparticules contenues dans l’air ambiant. Par jour, chaque individu aspire l’équivalent de l’air contenu dans une chambre. En l’absence de morve, les microparticules biologiques et les particules pénétreraient dans l’organisme et peuvent déclencher des allergies ou des infections des voies respiratoires. Plus de 200 virus différents peuvent induire un rhume. Cette infection virale appelée rhinopharyngite est souvent bénigne mais elle est très contagieuse.

Les sécrétions nasales sont constituées majoritairement d’eau, d’oligoéléments et de globules blancs appelés également leucocytes. Ces cellules produites par la moelle épinière sont impliquées dans la défense immunitaire. Leur rôle est de détruire les microorganismes pathogènes comme les bactéries ou les virus.

En moyenne, l’organisme régénère le mucus nasal environ toutes les 20 minutes. Aussi en l’absence d’infection, le corps produit près de 1 litre de mucus qui est éliminé directement par le tube digestif. En cas d’infection, le corps va produire des quantités plus importantes de mucus afin de lutter plus efficacement contre les virus ou les bactéries. La morve va devenir de plus en plus importante avec comme conséquence le nez qui coule. Mais cette manifestation physique est nécessaire afin de bien évacuer les microorganismes pathogènes. En L’absence de complication, l’infection est éradiquée au bout de quelques jours.

Les crottes de nez sont un amalgame de mucus séchés et une étude publiée 2015 semble indiquer que manger ses crottes de nez pourrait avoir un effet positif sur la santé. En effet, d’après le chercheur d’origine canadienne, Scott Napper, manger ses sécrétions nasales contenant des bactéries et des virus permettrait de stimuler le système immunitaire. Mais à l’heure actuelle, cette hypothèse n’a pas été validée par des expériences scientifiques.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre