Culture Générale

Pourquoi y a t-il un point sur le “i” ?

point i

S'abonner au podcast
La 9ème lettre de l’alphabet n’a pas de tout temps porté ce malicieux point. Jusqu’au Moyen Âge, c’est à dire tout de même près de 2600 ans après que l’alphabet fut mis au point (justement), le i s’écrivait sans point. On faisait un simple bâtonnet. Mais au 11e siècle tout changea.

A cette époque on a considéré que ce bâtonnet pouvait engendrer des confusions. On pouvait trop aisément confondre un “i” avec un “l” minuscule, mais aussi avec les lettres “m” et “n” minuscule et en écriture gothique. Les moines copistes en particulier décidèrent donc qu’il était grand temps de mettre, au propre comme un figuré, les points sur les “i” pour bien différencier les lettres dans leur travail de retranscription des manuscrits.

Ainsi au 11e siècle ils se mirent dans un premier temps à ajouter un trait oblique sur le bâtonnet. Cet usage se généralisa. Puis vers le 15e siècle, à la fin du Moyen Age donc, ce trait fut remplacé par un simple point . Une simplification justifiée certainement par la volonté d’aller plus vite dans la transcription. Enfin, ultime étape et consécration pour le point, il fut définitivement adopté avec l’invention de l’imprimerie.

Cette explication vous donne par la même occasion l’origine de l’expression “mettre les points sur les i”, c’est à dire mettre fin à un problème en mettant les choses au point.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre