Tech/Science

Pourquoi y a t il des alvéoles sur les balles de golf ?

balle de golf

S'abonner au podcast
D’instinct on pense que plus un objet est lisse mieux il voyage dans l’air, et plus loin il peut se déplacer. Pourtant c’est faux; ce qui explique pourquoi les balles de golfs présentent de nombreuses alvéoles.

Les premières balles de golf, juste après celles en cuir remplies de plumes mouillées, étaient faites en gomme naturelle. Elles étaient presque parfaitement lisses. Problème, elles étaient aussi grandement incontrôlables.

En revanche les vielles balles, celles qui présentaient des imprefections à la surface, semblaient aux joueurs non seulement être davantage controlables mais aussi aller plus loin.

D’où l’idée de les fabriquer dès le départ avec des imprefections, des mini trous, les alvéoles d’aujourd’hui. Dès le début du XXe siècle, un brevet en ce sens fut déposé. Depuis cela n’a pas changé. La surface des balles présente toujours une centaine d’alvéoles.

Quelque temps plus tôt, courant 19ème siècle, on comprit pourquoi les balles irrégulières étaient préférables. Une balle de golf subit un frottement appelé la traînée dite de forme. L’air pénètre dans les alvéoles où il génère de petits tourbillons. Au contact de la couche d’air extérieur la balle “adhère” mieux, son comportement est moins instable et elle est moins freinée.

Par ailleurs il faut dire un mot de l’effet Magnus. Lui aussi permet de mieux contrôler la trajectoire d’une balle en vol, et il est amélioré par les alvéoles. Cet effet fut découvert par Heinrich Gustav Magnus, un physicien allemand au 19ème siècle.

Quand une balle ou un ballon tourne sur lui même das les airs après avoir été propulsé, sa rotation influe sur la vitesse du courant d’air qui l’entoure. L’effet est dissymétrique autour du ballon. D’un côté la balle tourne dans un sens qui va accélérer l’air. A cet endroit la pression diminue. La balle est attirée par ce coté. De l’autre côté la balle en rotation freine l’écoulement d’air. La pression de l’air est plus grande et la balle n’est pas attirée. Ainsi imprimant une rotation plus ou moins grande a la balle de golf avec son swing, un golfeur peut travailler la trajectoire et donc controler la balle bien plus facilement grâce aux alvéoles.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre