Culture Générale

Pourquoi le vin rosé a-t-il cette couleur ?

vin rose

S'abonner au podcast
L’évidence voudrait que le vin rosé tire sa couleur d’un mélange de raisins noirs et de raisins blancs. Or ce n’est pas le cas. Le rosé n’est pas un mélange de deux types de vins ou de raisins. L’explication se trouve dans l’utilisation de la peau de ces fruits.

Alors que pour fabriquer du vin blanc on n’utilise pas le produit de la macération des peaux, ce n’est pas le cas pour les rosés foncés et le vin rouge. Ainsi le rosé doit sa couleur aux pigments de la peau des raisins noirs mélangés à leur jus. Lors de la macération donc, la couleur du vin va dépendre de la durée du contact entre la peau et le jus. Si on veut produire un rosé classique le contact avec la peau  durera quelques heures. Pour un vin rouge, cela durera plusieurs jours.

La mixture obtenue est alors pressée pour séparer la partie solide (la peau et les pépins) du jus qui est mis à fermenter à basse température.

A noter que tous les rosés n’ont pas tous exactement la même couleur. Il y en a très précisément neuf: framboise, groseille, pelure d’oignon, brique, marbre, corail, saumon, bois de rose et chair. Enfin l’âge du rosé peut modifier sa teinte. Mais les qualités de fraîcheur et de jeunesse qui font le succès du rosé sont difficiles à conserver dans le temps. Avec le temps le rosé se colore de notes « miellées »,et orangées, cette dernière couleur d’autant plus que sa couleur de départ est légère.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre