Santé

Vaut-il mieux boire de l’eau minérale ou l’eau du robinet ?

eau robinet minerale

S'abonner au podcast
L’organisme d’un être humain est constitué en moyenne de 65% d’eau, soit 45 litres pour un adulte de 70 kilogrammes. Aussi régulièrement, il est impératif de boire pour se réhydrater. Se pose alors la question de la qualité de l’eau que nous buvons. Entre l’eau du robinet et l’eau minérale en bouteille, il est souvent difficile de savoir quels sont leurs impacts sur notre santé…. mais également sur l’environnement.

La qualité de l’eau délivrée dans votre logement dépend de la zone géographique où vous habitez. Malheureusement les régions ayant une activité agricole et industrielle intense sont susceptibles de présenter une eau de moins bonne qualité en raison des rejets de pesticides, de nitrates, de métaux lourds… dans les nappes phréatiques. Pour connaître la qualité de l’eau de votre région, le ministère de la Solidarité et de la santé a mis en ligne une carte interactive détaillant les résultats des analyses effectuées sur les eaux potables.

La teneur en plomb de l’eau de certains logements peut également poser des problèmes sanitaires. Dans le passé, le plomb, un métal très malléable était utilisé pour réaliser les réseaux de canalisations d’eau. Or, il s’est avéré que le plomb diffusait dans l’eau et l’ingestion fréquente de plomb peut provoquer le saturnisme, une maladie responsable de retards mentaux chez l’enfant.

Depuis 2013, la Commission européenne oblige les propriétaires à fournir de l’eau courante contenant moins de 10 µg de plomb par litre. Pour connaître la teneur en plomb dans l’eau de votre habitation, il est possible de faire réaliser des diagnostics auprès de sociétés spécialisées. En cas de taux trop important, le locataire peut se retourner contre son bailleur pour faire réaliser les travaux nécessaires.

L’autre option est de consommer de l’eau en bouteille. Dans leurs publicités, les fabricants nous vantent les vertus de l’eau minérale ou de source. L’eau vendue en bouteille est un produit très contrôlé ce qui garantit la sécurité sanitaire. Néanmoins, il a été démontré récemment par des chercheurs de l’université de l’Etat de New York que le plastique constituant la bouteille diffuse dans l’eau. À l’heure actuelle, l’impact de cette contamination sur la santé n’est pas connu.

De nombreux perturbateurs endocriniens présents dans le plastique sont connus pour avoir un effet néfaste sur la santé. Toutefois, depuis le 1er janvier 2015, les contenants ou ustensiles commercialisés en France doivent être dépourvus de bisphénol A (BPA) et de phtalates, des substances reconnues pour leurs effets cancérigènes et sur la fertilité.

Pour être assuré de boire une eau saine, l’idéal est de privilégier de l’eau minérale ou de source conditionnée en bouteille en verre. Cette solution permet de générer moins de déchets plastiques néfastes pour l’environnement et comme le verre est inerte, la contamination de l’eau est quasi nulle. Toutefois, peu de marques ont opté pour le conditionnement en bouteille en verre en raison du surcoût induit par ce type d’emballage.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre