Tech/Science

Pourquoi utilisons-nous des moteurs à combustion ?

combustion

S'abonner au podcast
La question peut paraitre triviale mais elle est en réalité parfaitement légitime. En effet le tout premier moteur mis au point par l’Homme n’utilisait pas d’essence mais de l’électricité. Il ne s’agissait donc pas d’un moteur à combustion.

Ce moteur est connu sous le nom de “roue de Barlow” et date de 1822, ce wui signifie qu’il fut mis au point 34 ans avant que soit inventé le premier moteur à combustion.

Pour comprendre pourquoi la plupart de nos voitures par exemple fonctionnent avec un moteur à combustion et non grâce au mécanisme de Barlow, il nous faut d’abord décrire cette roue.

L’histoire de ce premier moteur commence en réalité quelques années auparavant. Grâce notamment aux travaux du chimiste danois Ørsted sur le lien entre électricité et magnétisme, le physicien anglais Faraday met au point deux appareils qui permettent de générer ce qu’il nomme une « rotation électromagnétique ». Ce qui ouvre la voie au mathématicien et physicien anglais Peter Barlow.

Celui-ci va en effet utiliser la rotation électromagnétique pour créer sa roue. De quoi sagit-il ? D’un simple disque en cuivre découpé en étoile et qui peut tourner dont un des pivots est en contact avec le pôle d’une pile électrique. Par ailleurs les extrémités plongent dans du mercure relié à l’autre pôle de la pile. Le disque est donc traversé par un courant. Enfin un aimant en fer à cheval est placé de telle façon que ses deux pôles se trouvent de part et d’autre de la périphérie du disque.

Une force électromagnétique s’exerce ainsi sur le rayon du disque en contact avec le mercure (donc parcouru par le courant électrique) et celui-ci tourne. Quand le rayon a tourné et n’est plus en contact avec le mercure, le rayon suivant l’est et tourne à son tour et ainsi de suite. La rotation des conducteurs devient continue.

On sait donc dès 1822 faire tourner une roue sans essence. Pourquoi donc ce mécanisme ne s’est pas imposé ? Plusieurs raisons l’expliquent, au premier rang desquelles son manque de puissance. Impossible en effet pour le mécanisme de la roue de Barlow de faire avancer un véhicule. L’énergie générée est bien trop faible.

Ceci explique pourquoi ce sera plutot le moteur à explosion qui remplacera rapidement les machines à vapeur devenue trop encombrantes.

Source

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre