Voyage

Pourquoi des touristes risquent la prison au Pérou ?

Abonnez-vous au podcast “Choses à Savoir Voyage” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Sanctuaire religieux perché sur un sommet des Andes péruviennes et classé au patrimoine mondial de l’Unesco, l’ancienne cité inca de Machu Picchu, qui date du XVe siècle, est un des sites les plus visités au monde. Devant cet afflux touristique, les autorités locales ont pris des mesures pour protéger les lieux. Faute de les respecter, les touristes peuvent risquer la prison.

Des mesures de protection

Le piétinement et l’éventuelle indélicatesse des milliers de visiteurs quotidiens risquent, à la longue, d’endommager le site de Machu Picchu, fleuron du patrimoine culturel péruvien.

Aussi, les autorités ont-elles pris des dispositions pour limiter l’accès du site. Désormais, il n’est visible qu’à certains horaires et la visite doit se faire sous la conduite d’un guide officiel.

Les visiteurs doivent emprunter un itinéraire précis et n’ont pas accès à certaines parties du site. Ils ne peuvent emporter aucune nourriture sur les lieux et n’ont pas le droit de s’y introduire en dehors des horaires d’ouverture.

Des touristes sanctionnés

C’est dans le cadre de ce renforcement des mesures de protection du site de Machu Picchu que six touristes étrangers viennent d’être appréhendés.

Plusieurs faits leur sont reprochés. Ces personnes s’étaient en effet introduits sur le site de manière subreptice, dans l’intention d’y passer la nuit. En outre, elles ont pénétré dans des parties interdites, comme le temple du soleil.

Ces touristes sont également accusés d’avoir souillé les lieux, des matières fécales ayant été retrouvées. L’un de ces touristes se serait rendu coupable d’un fait plus grave encore. Il aurait voulu dérober une pierre d’un édifice du site, entraînant ainsi sa détérioration. En tombant, le bloc de pierre aurait en effet endommagé le sol.

Répréhensibles, tous ces comportements tombent sous le coup de la loi péruvienne. Les touristes ont été appréhendés sur place, par les gardiens de Machu Picchu et des policiers.

Tous ont été placés en détention provisoire et ont fait l’objet d’une enquête. Cinq d’entre eux pourraient être expulsés. Quant au sixième, il peut être condamné à une peine d’emprisonnement. Le code pénal péruvien prévoit en effet d’infliger au moins quatre ans de prison à toute personne endommageant le patrimoine culturel national.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre