Tech/Science

Pourquoi les spaghettis ne se cassent-ils jamais en deux ?

spa

S'abonner au podcast
Peut-être avez déjà fait cette expérience: essayer de briser un spaghetti cru en deux avec les doigts en le courbant jusqu’à ce qu’il casse. Et vous avez très certainement échoué.

Inutile de vous morfondre, votre talent n’est pas en cause. Les spaghettis crus se cassent en 3, 4, 5 morceaux ou plus mais presque jamais en deux. Il est en effet quasiment impossible d’y parvenir. C’est le “mystère du spaghetti brisé”. Il peut paraitre bien sûr trivial mais a pourtant intéréssé de très grands scientifiques parmi lesquels Richard Feynman, le célebre physicien américain du xxe siècle, qui notamment reformula entièrement la mécanique quantique.

Pour percer le mystère des multiples brisures, des chercheurs français de l’université Pierre-et-Marie-Curi ont courbé un spaghetti à une extrémité alors que l’autre était fixe. Grâce à l’analyse de la vidéo qui filmait à 1000 images par seconde, ils ont observé très précisément ce qu’il se passait: la cassure du spaghetti est dû à une onde qui se propage d’un bout à l’autre. Quand la première cassure a lieu à cause de cette onde, une autre onde se propage tout de suite dans le fragment restant de spaghetti, ce qui conduit à le courber à son tour et à le rompre, générant dans le morceau restant une nouvelle onde et ainsi de suite.

Pour l’observateur lambda, à l’oeil nu, il semble que les cassures se réalisent en même temps alors qu’en réalité elles sont successives. Elles interviennent les unes après les autres au gré des ondes.

Donc pour casser un spaghetti cru en deux et uniquement en deux, il faut trouver une solution pour que l’onde ne se propage pas dans le reste du spaghetti après la première cassure.

Des chercheurs du MIT ont justement mis au point une méthode efficace. Avant de courber le spaghetti avec ses doigts il faut le tordre, exactement comme vous le faites pour essorer un vêtement. À partir d’un certain seuil de torsion, les ondes de courbure qui se propagent après la cassure sont beaucoup moins intenses car le spaghetti cherche à se détordre plus vite qu’il ne propage l’onde. Ce qui a pour effet de rendre beacoup moins probables les cassures en cascade.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre