Tech/Science

Pourquoi le silence absolu n’existe pas ?

silence

S'abonner au podcast
Dans l’espace, nous l’avons vu dans un précédent podcast, le silence est total. En effet dans le vide les ondes sonores n’ont aucun support sur lequel se déplacer. Le silence y est donc absolu. Mais sur Terre c’est très différent. L’atmosphère offre un support adéquat aux sons.

Mais me direz-vous si aucun son n’est produit, un silence total doit bien être possible ? Et bien, non. Sur Terre le silence total, n’existe pas. Il n’est possible que d’y faire l’expérience d’un très grand silence, mais un silence qui reste relatif.

Deux raisons l’expliquent. D’abord, placé dans le plus grand silence, une chambre anéchoique par exemple, on se met à imaginer des sons. Dans un etelle pièce le niveau de son est de 9 décibels, c’est à dire 300 fois moins qu’une chambre normale. 99,99 % sont bloqués.

Mais dans un tel environnement on est très vite atteint d’hallucinations auditives. En effet si on a longtemps considéré que le son allait uniquement de l’oreille au cerveau on sait aujourd’hui qu’il y a en réalité davantage de connexions qui se produisent dans l’autre sens, du cerveau vers l’oreille. Ceci afin que le cerveau puisse moduler les sons qui lui parviennent et s’adapter à ce qui l’entoure. Mais cette capacité est aussi ce qui peut quand le silence est très grand, provoquer des hallucinations auditives.

Ensuite, au dela des hallucinations, il existe une seconde raison expliquent qu’il soit impossible de se plonger dans un silence total. Après un moment on entend son propre corps fonctionner. On perçoit ainsi le sang qui passe dans les vaisseaux, l’air qui entre et sort des poumons, les battements cardiaques, le système digestif qui travaille, ou encore les articulations craquer.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre