Culture Générale

Pourquoi se serre-t-on la main ?

serrer la main

Cette façon de dire “bonjour” est devenue la norme sociale, une vraie convention, autour de l’an 1000, au même moment que les premiers codes de la chevalerie. Mais la poignée de main était pratiquée bien avant. Elle existait déjà au Ve siècle avant J.C.

Quelle en est la signification ? Il faut comprendre qu’à cette époque les différends se réglaient souvent avec l’épée. Serrer la main d’une personne était donc un signe de paix. En effet ce geste permettait d’instaurer la confiance avec son interlocuteur puisque cela prouvait que ladite main ne tenait pas une arme.

Une autre explication existe. Neurobiologique celle-là. D’après une équipe de chercheurs en sociologie de l’Institut Weizmann (Israël), cette habitude proviendrait de la tendance des mammifères à se sentir les uns les autres dans le but de glaner des informations sur le statut de l’interlocuteur: dominant ou dominé, mais aussi son état de santé, ou encore sa disponibilité sexuelle.

Pour parvenir à cette conclusion ces scientifiques ont observé au moyen d’une caméra, le comportement de 280 étudiants ; et ils ont noté qu’après avoir serré la main d’un tiers, beaucoup d’entre eux sentaient leur propre main, d’autant plus que leur interlocuteur était du même sexe qu’eux.

Serrer la main semble donc permettre inconsciemment d’obtenir des informations diverses, afin de créer un élément de comparaison et d’établir ainsi une hiérarchie sociale.

A noter enfin que cette convention sociale chez nous n’est toutefois pas valable partout. Pour saluer, les Indiens et les Thaïs joignent leurs mains et se penchent légèrement en avant et  les Japonais s’inclinent vers leur interlocuteur.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre