Tech/Science

Qu’est-ce que le “verglas d’été” ?

verglas

S'abonner au podcast
Le verglas en hiver est redouté de tous. Mais saviez-vous qu’un phénomène similaire, bien que d’un composition totalement différente, peut se produire en été ?

Très peu connu ce véritable danger pour les conducteurs existe bel et bien en période de fin de sécheresse et peut provoquer de graves accidents.

Le phénomène du verglas d’été peut apparaitre quand il n’a pas plu depuis de nombreux jours. Sur la route de la matière s’accumule: des suies, de la poussière, du carburants, des particules issues des pneus etc… Le tout forme alors une fine couche. Lors des premières pluies, cette mince couche de particules s’avère en partie hydrophobe, c’est-à-dire qu’elle repousse une partie de l’eau qui lui tombe dessus. Les particules ne sont donc pas évacuées sur le bord de la route et elles font baisser sa rugosité.

Ce qui rend ce type de verglas particulièrement dangereux est son invisibilité. Impossible de le déceler au volant de sa voiture même si une surbrillance peut trahir sa présence. Les zones les plus propices au verglas d’été sont les grands axes routiers, surtout les zones boisées et les zones d’arrêt.

Heureusement ce verglas est le plus souvent très éphémère. En quelques heures la pluie finit par désagréger la matière ou l’évacue sur le bord de la route.

Pour réduire les risques de glissade et d’accidents vérifiez bien la pression et l’état des pneus, respectez les distances de sécurité et repérez bien les périodes et les zones à risques.

A noter que ce n’est pas parce que la pluie a cessé que la route ne glisse plus, au contraire.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre