Culture G.

Qu’est-ce que le Triangle du dragon ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Le Triangle du dragon est aussi appelé la mer du Diable. On peut dire qu’il est l’équivalent du triangle des Bermudes c’est à dire un lieu de la mer où des bateaux et des avions auraient disparu.

Sauf que le triangle des Bermudes se situe dans les Caraïbes, au large de Mexico. Alors que le Triangle du dragon lui, se trouve au large du Japon, donc dans le Pacifique ouest. Son dessin forme comme celui des Bermudes, un triangle. En regardant une carte on se rend comtpe que ce triangle du Dragon et celui des Bermudes se trouvent approximativement diamétralement opposés.

A l’origine de cette appellation, Charles Berlitz, un linguiste et écrivain américain né en 1914. Un homme rendu célèbre par ses livres sur les phénomènes paranormaux. Lui qui déjà dans son ouvrage le plus connu, Le Triangle des Bermudes, paru en 1974 et vendu à 20 millions d’exemplaires, présente une explication paranormale des disparitions d’avions et de bateaux dans cette zone géographique. Un livre largement critiqué pour sa présentation partielle des faits et l’absence de rigueur scientifique.

Donc Berlitz sort en 1989 un livre consacré au Triangle du Dragon. D’après lui, entre 1952 et 1954, cinq bateaux militaires japonais et 700 hommes d’équipage y ont disparu. Mais les fabulations de Berlitz ont été démontées à plusieurs reprises.

Certes des incidents se sont produits dans le triangle du Dragon, c’est exact. C’est un fait connu des Japonais. Dans les temps anciens déjà. A ces époques beaucoup croyaient que ces naufrages étaient dus à des dragons, venus des profondeurs et qui agitaient la mer ou encore, à des démons qui créaient des tourbillons. On a même dit qu’une crevette géante vivant dans les abysses, causait d’incroyables raz de marée.

En réalité tout comme au triangle des Bermudes, des caractéristiques climatiques et géographiques expliquent les phénomènes. Séismes et typhons peuvent y créer des vagues dévastatrices. De plus un magnétisme supérieur à la normale peut expliquer les fréquentes erreurs d’itinéraires. Enfin le relief sous-marin très variable constitue une des caractéristiques spécifiques de la région.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre