Culture G.

Qu’est-ce que le “female gaze” ?

Abonnez-vous au podcast “Culture Générale” pour ne rater aucun nouvel épisode:
apple-r-1 S’abonner
spotify-r. S’abonner
castbox-r S’abonner
deezer-r S’abonner
google-r S’abonner
rss-r S’abonner

.
Pour faire court le “female gaze” est un nouveau regard sur la femme au cinéma. Il donne à voir le point de vue féminin et no plus masculin comme cela est, selon les féministes, le cas depuis l’origine de cet art.

Mais pour comprendre pleinement ce qu’est le female gaze il nous faut d’abord nous attarder sur le male gaze, le regard masculin donc.

On trouve cette expression pour la première fois en 1975 dans une revue britannique, Screen. Dans un article intitulé Plaisir Visuel et Cinéma Narratif, la réalisatrice anglaise Laura Mulvey explique comment dans la majorité des films les femmes apparaissent comme des objets sur lequel se pose le regard masculin.

Dans cet article elle distingue 3 types de regards : celui de la caméra sur les acteurs et actrices, celui des personnages entre eux et celui du public qui regarde le film. Et dans les trois cas dit-elle la vision subjective de l’homme est privilégiée. Pour prendre un exemple quine laisse pas beaucoup de place au débat, Pamela Anderson dans Alerte à Malibu.

Et personne n’échappe au male gaze. Les spectatrices n’ont pas d’autre choix que de l’adopter.

Bon vous l’avez compris, le male gaze serait la traduction à l’écran de la domination des hommes.

Em France on connait les chiffres, même si les choses évoluent: 25% des films longs métrages sont réalisés par des femmes.

Dans ce cadre, le female gaze donnerait ainsi au contraire aux femmes la place qu’elles méritent à l’écran. Les personnages féminins n’y seraient plus considérés comme de simples objets regardés, mais bien comme des protagonistes à part entière. On se mettrait à s’intéresser à leur vie intérieure. Les personnages féminins et masculins occuperaient enfin la même place à l’écran. Bref le female gaze serait un regard libéré de l’inconscient patriarcal qui assomme les civilisations depuis trop longtemps.

Voila, je vous laisse vous faire votre avis sur le bien fondé de cette approche, sur ses justifications et la pertinence de ce qui se veut être un combat moderne.

Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook

Newsletter

To Top

Le livre des 500 Choses à Savoir absolument est disponible !

livre